Les classes sociales

Merci !

Cours audio
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Classes, stratification et mobilité sociales

De nombreuses in&eacute galit&eacute s segmentent la structure sociale. Elles concernent l&rsquo acc&egrave s &agrave la propri&eacute t&eacute , l&rsquo obtention de revenus ou la consommation. La soci&eacute t&eacute d&eacute mocratique n&rsquo a pas fait dispara&icirc tre les diff&eacute rences sociales entre les individus et entre les groupes d&rsquo individus. Comment les sociologues cherchent-ils &agrave rendre compte, gr&acirc ce au concept de classe sociale, de ces diff&eacute rences et de leur reproduction&nbsp ?

&nbsp

Retenez en premier lieu qu&rsquo au sein de l&rsquo analyse sociologique, deux courants principaux &eacute voquent les classes sociales.

&middot Le premier courant adopte une d&eacute marche dite r&eacute aliste. Les classes sociales regroupent des individus r&eacute els et clairement rep&eacute rables dans la structure sociale. L&rsquo analyse marxiste est un exemple de cette d&eacute marche.

&middot Le second courant, qualifi&eacute de nominaliste, part du postulat que les classes sociales ne sont qu&rsquo un instrument intellectuel issu des analyses des sociologues pour rendre compte des diff&eacute rences sociales et des strat&eacute gies des acteurs face au changement social. Ce second type de d&eacute marche est associ&eacute aux travaux du sociologue allemand Max&nbsp Weber.

&nbsp

Comment Karl Marx d&eacute finit-il les classes sociales&nbsp ?

&middot Selon Marx, les classes sociales sont d&eacute finies &agrave partir de trois crit&egrave res. Le premier, le plus important, est li&eacute &agrave la place que les classes sociales occupent dans le mode de production, notamment par rapport &agrave la propri&eacute t&eacute priv&eacute e des moyens de production. Le mode de production capitaliste oppose ainsi la bourgeoisie, propri&eacute taire des instruments de production, aux travailleurs, qui vendent aux employeurs leur force de travail pour pouvoir survivre.

&middot Le deuxi&egrave me crit&egrave re est relatif &agrave la lutte des classes. La classe prol&eacute tarienne se regroupe contre la bourgeoisie afin de permettre l&rsquo instauration du socialisme.

&middot Le troisi&egrave me crit&egrave re porte sur la conscience de classe. Marx distingue la classe &laquo &nbsp en soi&nbsp &raquo , fond&eacute e sur une situation commune face au capital, et la classe &laquo &nbsp pour soi&nbsp &raquo , qui suppose la r&eacute union des prol&eacute taires dans la lutte politique.

&nbsp

Comment Max Weber d&eacute finit-il les classes sociales&nbsp ?

&middot Le second courant d&rsquo analyse des classes sociales est d&ucirc &agrave Weber. Il se distingue tr&egrave s nettement de la vision marxiste. Pour Weber, les classes sociales rel&egrave vent d&rsquo une stratification purement &eacute conomique. Les classes sociales ne peuvent exister que dans le cadre d&rsquo une &eacute conomie de march&eacute . Elles sont d&eacute finies &agrave partir de la situation de classe, c&rsquo est-&agrave -dire la chance caract&eacute ristique, pour un individu ou un groupe d&rsquo individus, d&rsquo acc&eacute der au march&eacute des biens et des services.

&middot Mais une m&ecirc me situation de classe n&rsquo aboutit pas forc&eacute ment &agrave une lutte de classes. Pour que l&rsquo on puisse vraiment parler de lutte de classes, il faudrait que tous ceux qui partagent des caract&eacute ristiques identiques face au march&eacute prennent conscience de leurs int&eacute r&ecirc ts communs et engagent des actions communes.

&nbsp

Qu&rsquo est-ce qui diff&eacute rencie les classes sociales des cat&eacute gories socioprofessionnelles&nbsp ?

&middot La nomenclature des professions et cat&eacute gories socioprofessionnelles, ou PCS, est fond&eacute e sur un d&eacute coupage de la population active fran&ccedil aise, par m&eacute tiers et par professions individuelles. Les cat&eacute gories socioprofessionnelles s&rsquo inscrivent dans la r&eacute alit&eacute . Vous pouvez &ecirc tre notaire, p&acirc tissier ou professeur de lettres.

&middot En revanche, les classes sociales n&rsquo existent pas dans la r&eacute alit&eacute . Leur usage reste attach&eacute &agrave une d&eacute marche essentiellement th&eacute orique. Il convient donc d&rsquo utiliser cette notion en signalant si l&rsquo on se r&eacute f&egrave re &agrave Marx ou &agrave Weber.

&nbsp

&nbsp

En conclusion

Les classes sociales et les cat&eacute gories socioprofessionnelles sont deux outils diff&eacute rents au service du sociologue. N&eacute anmoins, il est possible de les concilier. On peut d&rsquo abord examiner les r&eacute sultats d&rsquo une enqu&ecirc te par PCS, puis, dans un second temps analyser le ph&eacute nom&egrave ne &eacute tudi&eacute &agrave l&rsquo aide du concept de classes sociales.