Merci !

Belle et Sébastien

Belle et Sébastien, l’aventure continue
Ciné-chroniques

Graine de héros

Film français de Christian Duguay

Avec Félix Bossuet, Tchéky Kario, Thierry Neuvic, Margaux Chatelier, Thylane Blondeau, Urbain Cancelier, Joseph Malerba, Ludi Boeken, Jeffrey Noël, Fred Epaud 

Sortie le 09-12-2015 

Dans les premières années qui suivirent la fin de la guerre, apparut une très jeune actrice inconnue, Cécile Aubry, qui enchaîna des films importants de cette époque Manon (1948) de H-G.Clouzot, La Rose Noire (1950) de l’américain Henry Hathaway tourné au Maroc et Barbe Bleue (1951) de Christian-Jaque. Après ce brillant début, elle apparaît encore dans quelques films aujourd’hui oubliés puis quitte le métier d’actrice en 1956 après avoir épousé le fils du pacha de Marrakech, Si Brahim el Glaoui. Elle va se consacrer désormais à la littérature pour enfants et adapter bientôt ses livres pour en faire des séries télévisées très appréciées dont elle assure en partie la réalisation. Pascal, le jeune héros de la série Poly est interprété par son jeune fils, Mehdi el Glaoui qui, après les aventures vécues avec le poney Poly, va enchaîner avec la chienne Belle en incarnant Sébastien, son fidèle compagnon, nouveau couple promis à un succès planétaire puisqu’il a même inspiré un dessin animé japonais de 52 épisodes en 1981 !

Près de cinquante ans s’écoulent et le cinéma décide d’ouvrir enfin ses portes à Belle et Sébastien. Cécile Aubry étant décédée en 2010, les scénaristes Juliette Sales et Fabien Suarez reprennent les personnages et situent leurs nouvelles aventures durant la dernière guerre, dans la région alpine. La production fait appel à Nicolas Vanier, spécialiste des films tournés dans le grand Nord pour réaliser cette version inédite. Sorti en 2013, ce Belle et Sébastien new look va atteindre près de trois millions d’entrées en France. Encouragés par ce succès, les producteurs décident de mettre en chantier un nouvel épisode : Belle et Sébastien, l’aventure continue avec les mêmes acteurs et la même équipe. Mais Nicolas Vanier n’étant plus libre, le choix se porte sur le réalisateur québécois Christian Duguay à qui revient la tache délicate de maintenir la cohérence entre les deux films. Il va donc étudier soigneusement, plan par plan, les rushes du film précédent afin d’assurer la continuité de style entre les deux récits et les personnages. Mission plus qu’accomplie : il faut reconnaître que cette nouvelle aventure est plus riche en scènes spectaculaires que la précédente et que dans le rôle de Sébastien, le jeune (et toujours excellent) Félix Bossuet prend les risques qu’on attend d’un héros. Ce nouvel épisode a de quoi séduire les enfants et même les parents accompagnateurs. La beauté des paysages, les moyens déployés, l’engagement des comédiens permettent effectivement que "l’Aventure continue" pour tous les publics, comme promis.

 

Henri Lanoë
Cinéchronique

Ces articles pourraient vous intéresser

Dis Maîtresse !
Lucky