Merci !

Choisir un métier en terminale… ou pas !

Focus orientation

Choisir sa vocation en terminale, est-ce indispensable pour réussir ?

"Que veux-tu faire plus tard ?", une question qui ne cesse d’être posée aux lycéens, plus spécifiquement aux élèves de première et terminale.

Auparavant, lorsqu'un lycéen était en réussite scolaire, son avenir était souvent tracé. Il choisissait entre les métiers classiques de médecin, professeur ou avocat, et faisait ensuite ses études à l’université. Une fois le diplôme en poche, il commençait sa carrière pour exercer le même métier tout au long de sa vie active. Assez simple, finalement ! Disons le haut et fort, ce schéma n’est plus le reflet de la réalité. Les choses ont beaucoup changé. De nouveaux métiers se sont développés, les parcours sont plus épars qu’avant et la probabilité d’exercer plusieurs métiers au cours de sa carrière a fortement augmenté.

Les Éclaireurs sur Inspire nous disent en effet souvent que c'est seulement lorsqu'ils ont commencé leurs études qu'ils se sont rendus compte que, à quelques exceptions près (on peut pas échapper à la médecine pour devenir médecin), l'orientation en terminale ne détermine pas le métier à la sortie des études.

Face à ces changements, voici quelques conseils pour aborder sereinement ses études et son orientation et apprendre à détacher “études” de “métier”.

 

Que faire lorsqu'on ne sait pas ce qu'on veut faire ?

 

SE LAISSER LE TEMPS

Ce n’est pas grave de ne pas savoir ce que tu veux faire à 18 ans.

Elia - Éclaireuse sur Inspire - nous confiait ainsi, sur le ton de l'humour, ne jamais savoir comment s’habiller le matin, et trouvait absurde qu’on puisse demander à des élèves au lycée de savoir ce qu’ils voulaient faire dans la vie. Selon elle, c’était trop tôt...

Effectivement, sache que tu as le temps de faire ton choix. Nul besoin d’être absolument fixé avant de te lancer dans les études supérieures. Certains savent quel métier ils veulent exercer quand ils commencent leurs années d’études et changent ensuite d’avis en cours de route. Lisa, une autre éclaireur sur Inspire, voulait par exemple, au début de ses années études en droit, être diplomate, puis avocate pour les droits de l’homme et maintenant elle souhaite être professeur et se lance dans un doctorat !

Ainsi, faire des études et notamment des études longues, est un bon moyen de découvrir ce pour quoi on est fait. Elles laissent du temps pour apprendre à mieux se connaître : goût pour certaines thématiques, organisation et fonctionnement dans le travail, capacité à s’adapter à un environnement étranger, etc.

APPRENDRE PAR L’EXPÉRIENCE

 

Les années d’études permettent de multiplier les expériences professionnelles, notamment à travers le bénévolat et les stages en entreprise. Les universités proposent des conventions pour faire des stages dès la licence et pas uniquement dans les cursus professionnels. Marie, une autre éclaireur sur Inspire a par exemple compté sur ses stages pour faire son choix de métier. Un premier stage chez un cabinet de conseil lui a permis d’acquérir de la rigueur dans son travail et surtout de savoir que le consulting n’était pas fait pour elle. Un deuxième stage au sein d’une collectivité territoriale (mairie) lui a appris qu’elle aimait le secteur public mais ne souhaitait pas travailler dans une mairie. Ainsi, on peut ne pas être sûr de sa vocation et procéder par élimination, notamment grâce aux stages. On arrive ensuite à trouver ce qui nous convient vraiment !

Si tu as entre 16 et 25 ans, tu peux également faire un service civique ; il s’agit d’un engagement volontaire pour effectuer une mission d’intérêt général, pour une durée de 3 à 8 mois ! Le Service Civique est une bonne occasion de découvrir un secteur professionnel de son choix et d’apprendre directement sur le terrain.

La bonne nouvelle c’est qu’en plus de t’aider à trouver ta vocation, toutes ces expériences sont très appréciées par les recruteurs et auront un impact très positif sur ton insertion professionnelle quoiqu’il arrive.

 

RESTER SEREIN

 

Ne pas angoisser au sujet des débouchés ! Les métiers de demain sont encore inconnus, il faut surtout apprendre à s’adapter aux différents environnements de travail.

L’important est de se concentrer sur les défis du moment : réussir tes examens; renforcer ta confiance en toi ; apprendre à toujours mieux s'organiser et à surmonter tes peurs éventuels, etc. S'inquiéter de l’état du marché de l’emploi, ça ne doit pas être une de tes préoccupations ! Chaque chose en son temps.

PRIVILÉGIER LES FORMATIONS GÉNÉRALISTES

On ne vantera jamais assez les formations qui proposent de continuer en parallèle plusieurs matières à la fois, comme de la sociologie, de l’économie, de la philosophie et des mathématiques.

La non spécialisation permet à la fois de consolider les savoirs du lycée et d’acquérir une solide culture générale, valorisée dans la poursuite des études. C’était la stratégie de Quentin, qui a décidé de faire une ENS D1parce qu’il n’arrivait pas à choisir entre l'université et la prépa mais aussi parce cette filière lui permettait de continuer à faire de l’économie tout en ayant du droit, des langues et de la culture générale ! Finalement, après ses deux années, il a fait un choix et rejoint la faculté de droit.

Pour les indécis, les formations généralistes et pluridisciplinaires sont d’autant plus pertinentes parce qu’elles permettent de continuer à suivre ses matières de prédilection, de découvrir de nouvelles disciplines, tout en s’assurant de ne se fermer aucune porte par la suite.

CONCLUSION

Choisir sa filière d’étude au lycée n’est pas conditionné par le choix d’un métier. Les études et les expériences extra-scolaires laissent du temps pour se spécialiser progressivement et savoir quel sera son premier métier.

Il est pour cela essentiel de s’écouter (quelles matières je souhaite continuer dans le supérieur ?/ est-ce que j’aime travailler en groupe ?) et de tester (stages / bénévolat/ échange avec des professionnels) différentes pistes. Ainsi, ne pas avoir peur de l’échec est la clef de la réussite pour bien s’orienter.

A toi de jouer maintenant !

Par Maria, rédactrice WEB INSPIRE

Pour plus de conseils , pour communiquer avec des étudiants expérimentés et pour découvrir les pistes d'études qui te correspondent ... rendez-vous sur https://inspire-orientation.org/

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Le passé scolaire responsable de la réussite en licence ?
Un parcours atypique