Merci !

Des vacances d’été, sans s’ennuyer !

Actualités

Qui n’a jamais trouvé que les deux mois de vacances l’été tiraient parfois en longueur ? Sans départ de vacances prévu à l’horizon ou bien sans job d’été au programme, on peut parfois trouver le temps bien long. Voici quelques suggestions pour profiter de l’été afin de s’amuser, d’apprendre de nouvelles choses et de ne surtout pas s’ennuyer !

L’option la moins fun, mais qui pourrait se révéler être une des plus enrichissantes, est le cours de vacances. Certains pourraient en profiter pour revoir quelques cours étudiés durant l’année précédente. Mais il existe aussi des cours beaucoup plus originaux, qui permettent de développer des aptitudes jusqu’alors laissées à l’abandon par manque de temps. Entre autres, le cours Florent propose à ceux qui le souhaitent des stages intensifs de théâtre, cinéma, improvisation, comédie musicale et musique, sans prérequis et dès 17 ans. Cependant, ce type de cours de vacances existe dans tous les domaines, qu’ils soient scientifiques ou artistiques. Certains pourraient ainsi découvrir une vocation jusqu’alors insoupçonnée !

Sinon, il reste toujours l’option du séjour de vacances, qui propose une grande variété. Pourquoi ne pas essayer le chantier jeunes, afin de réaliser un travail volontaire et en collectivité, en France ou à l’étranger ? Ou bien le séjour linguistique à l’étranger, pour enfin apprendre ou améliorer une langue étrangère, dans un cadre exotique ?

Les vacances sont aussi faites pour cela : expérimenter, apprendre, se faire de nouveaux amis et s’amuser, pour avoir plein de choses à raconter à la rentrée !

Pour plus d’idées, n’hésitez pas à consulter les sites suivants :

http://www.coursflorent.fr/ecole/actualites/inscriptions-stages-ete-theatre-cinema-musique-2016

http://www.letudiant.fr/lifestyle/envie-de-vacances-intelligentes-et-utiles-10593.html

http://www.solidaritesjeunesses.org/chantiers-internationaux/

 

Image : © Fotolia

Ces articles pourraient vous intéresser

Les meilleures universités françaises
La Déclaration universelle des droits de l’homme a 70 ans