Merci !

Edmond, portrait de Baudoin

Edmond, portrait de Baudoin
Ciné-chroniques

ça cartoone !

Film français de Laetitia Carton
Avec Edmond Baudoin

Ce premier long-métrage documentaire de Laetitia Carton est consacré au dessinateur-auteur de bandes dessinées Edmond Baudoin dont les albums ont séduit la réalisatrice quand elle était encore étudiante aux Beaux-Arts et qu’elle pensait que la BD se limitait à Tintin et Mickey. Elle découvrit alors que le roman graphique pouvait "aussi" être de l’Art. En fin d’études, elle a l’heureuse opportunité de rencontrer Baudoin et lui propose de faire son portrait, sans pinceau mais avec une caméra. Le dessinateur - souvent inspiré par des membres de sa famille - accepte volontiers de participer à cette expérience et devient le co-scénariste de sa propre biographie.

S’il a conservé un atelier à Paris, Baudoin vit surtout dans son village natal, Villars dans le Var, où il emprunte en soliloquant les chemins de montagne qui le conduisent vers la fraîcheur de la rivière. Même lorsqu’il peint, son discours est presque ininterrompu, brassant des sujets et des questionnements divers. Mais c’est évidemment devant la feuille blanche qu’il est le plus impressionnant : debout, tenant un fin pinceau par l’extrémité, sans points d’appui, il trace d’un mouvement vif l’esquisse du dessin qu’il entreprend, modifiant d’une main sûre les contours, puis étalant l’encre noire qui est l’unique couleur qu’il utilise dans ses bandes dessinées depuis ses débuts, créant un monde purement noir ou blanc. Comme auteur, on lui doit surtout l’introduction de biographies familiales dans ses scénarios de BD contrairement à celles trop souvent inspirées par le western, la guerre ou la science-fiction. Remercions Laetitia Carton de nous faire mieux connaître Edmond dont le talent s’exerce dans une activité artistique souvent méconnue, parfois méprisée.

Sortie le 30-09-2015

Henri Lanoë
Cinechronique.com

Ces articles pourraient vous intéresser

Red Rose
Lucky