Merci !

Etudier à l'étranger

Focus orientation

 

Au cours de tes études, tu aimerais élargir tes horizons en partant quelques mois à l’étranger mais tu n’es pas encore sûr de ton choix ? Pour t’aider, les Éclaireurs nous ont parlé de leur expérience, en Erasmus ou en stage à l’étranger !

  • Comment partir à l’étranger pendant ses études ?
  • Pourquoi partir à l’étranger durant ses études ?

Comment partir à l’étranger pendant ses études ?

 

La façon la plus connue de partir à l’étranger dans le cadre de ses études, c’est le programme Erasmus.

Créé en 1987, ce programme permet aux étudiants d’effectuer un échange de 1 à 2 semestres dans un établissement d’enseignement supérieur (notamment une université) en Europe ou dans un pays partenaire du programme. Des établissements proposent aussi leur propre programme d’échange universitaire, hors Erasmus.

Autre possibilité : partir en stage à l’étrangerThomas, étudiant en Master de Chimie moléculaire à Sorbonne Université, est parti en stage à Copenhague pendant 3 mois, lorsqu’il était en DUT Chimie. Il souligne l’importance de ce type de stage : "Une expérience à l’étranger, ça valorise un CV dans tous les cas. Ça montre que l’étudiant est mobile, qu’il n’a pas peur de sortir de sa zone de confort, et c’est ce que recherchent pas mal de personnes !"

Pourquoi partir à l’étranger durant ses études ?

 

UNE EXPÉRIENCE QUI CONSTRUIT

Pour la plupart des Éclaireurs qui ont témoigné, partir à l’étranger dans le cadre des études a été une expérience marquante.

C’est le cas pour Alice, étudiante en Master Management du sport à Nantes. Au cours de sa 3ème année de licence STAPS, elle est partie étudier à l’Université de Laval à Québec. "On peut dire que la personne que je suis aujourd’hui a été construite grâce à ma mobilité internationale et à mon parcours associatif". Cette expérience lui a permis de redéfinir ses projets pour l’avenir : "Ma mobilité a complètement remis en question mon projet professionnel. C’est la dimension "humaine" de l’expérience qui m’a fait changer d’avis et passer à une filière de management"

LA DÉCOUVERTE D’UNE NOUVELLE CULTURE

Partir à l’étranger pendant ses études, c’est découvrir une nouvelle culture, de nouvelles personnes et une nouvelle organisation des cours.

Lucie, étudiante à Sciences Po Lille, est partie en stage pendant un semestre à Ottawa, au sein du Parlement canadien. Elle raconte : "Partir à l’étranger me permet de rencontrer de nouvelles personnes, de gagner en débrouillardise (j’ai dû trouver mon logement sur place, par exemple). Et c’est au final une expérience exceptionnelle que – je pense – n’importe quel étudiant parti à l’étranger conseillerait". Au semestre prochain, elle prendra la route pour l’université Galatasaray, à Istanbul.

Beaucoup d'Éclaireurs insistent sur les rencontres qu’ils ont faites au cours de leur voyage. C’est le cas d’Anthony, étudiant à l’IEP de Toulouse, qui est en ce moment à Tokyo dans le cadre d’un échange universitaire : "Pour l’instant, ça m’a beaucoup apporté sur le plan relationnel. Je me suis fait de vrais amis ici, avec qui j’espère grandement pouvoir garder contact par la suite. Ça a aussi consolidé la relation que j’ai avec ma copine, qui est elle aussi en échange au Canada pour l’année"

UNE EXPÉRIENCE QUI FAIT GRANDIR

Partir à l’étranger pour quelques mois, c’est surtout se lancer un défi à soi-même et gagner en maturité. C’est ce que nous explique Johanna, qui commence son doctorat de biologie moléculaire à l’Institut Weizmann, en Israël : "Être dans un pays étranger, surtout pendant une longue période, ce n’est pas tous les jours facile ou idyllique. On apprend beaucoup sur soi, sur ses capacités d’adaptation et d’apprentissage"

Pour Christophe, actuellement en Master d’ingénierie aérospatiale à Polytechnique Turin, partir en échange universitaire a également été une occasion de grandir : "Le changement de pédagogie et d’environnement m’a obligé à améliorer mon autonomie, que ce soit pour les cours et pour le reste aussi (administratif par exemple)"

Tu souhaites partir à l’étranger après le bac, mais pas dans le cadre d’Erasmus ou d’un stage ? Il existe d’autres dispositifs, qui pourront notamment te permettre d’opter pour une mobilité hors études. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

 

Par Maria, rédactrice WEB INSPIRE

Pour plus de conseils , pour communiquer avec des étudiants expérimentés et pour découvrir les pistes d'études qui te correspondent ... rendez-vous sur https://inspire-orientation.org/

Ces articles pourraient vous intéresser

Le numérique après le bac. L’assurance d'un emploi ?
La prépa MPSI