Merci !

La "mort par PowerPoint"

Mort par PowerPoint
Les conseils du coach

Connais-tu l'expression "Mort par PowerPoint" ? 

 

C'est l'état clinique dans lequel risque de se trouver le public qui assiste à une présentation par le truchement de ce logiciel "de la mort qui tue", PowerPoint. Il peut s'avérer mortellement efficace en effet, quand il est mal utilisé.

Destiné à booster la présentation de ton exposé, si tu n'en as pas utilisé les mille fonctionnalités à bon escient, tu auras produit une bombe soporifique, qui sévit depuis longtemps déjà dans les entreprises.

Voici les symptomes présentés dans un article assez tordant intitulé "PowerPoint m’a tuer". Il signé par Nicolas Santolaria et publié dans Le Monde du 16 janvier 2018 :

"Classée en tête de la longue liste des tortures de bureau, la « mort par PowerPoint » a pour particularité notable d’être aussi lente que subite. Lente car, à cause d’un support visuel inadéquat, l’engluement du propos semblera  durer des heures. Les nuques s’inclineront progressivement vers l’avant en un mouvement de démission vertébrale. Les mâchoires succomberont à l’apesanteur."  

Première mise en garde pour éviter l'issue facheuse : ne pas dépasser 75 mots.

 

Pour en savoir plus, c'est ici.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Culture et bonnes notes
Carte mentale philo - L'histoire