Merci !

Université, l'accès en question

Actualités

Comment améliorer les conditions d'accès à l'Université ?

Comment éviter que le déplorable scénario de la session 2017 d’Admission post bac ne se reproduise en 2018 et pour les années à venir ? Face à l’augmentation des demandes, dès le début de l’été, on avait en effet assisté à une explosion du tirage au sort pour l’entrée dans les filières dites « en tension » (comprendre « saturées »), donnant lieu à des situations absurdes et injustes.

Pour y remédier, la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait lancé au mois d’août une grande concertation sur l’accès l’enseignement supérieur. Le rapport qui en est issu lui a été remis jeudi 19 octobre.

En voici les principales pistes et propositions :

  • Prendre en compte le profil de l’élève avant son entrée dans l’enseignement supérieur (notes et moyennes, filières du bac, avis des enseignants, etc.).
  • Généraliser l’avis du conseil de classe de terminale pour l’orientation des élèves.
  • Prendre en compte les situations individuelles pour proposer un type d’affectation plus adapté à l’élève, et modifier le calendrier d’annonce des affections d’APB, qui tombe la veille des épreuves du bac et augmente le stress des candidats.
  • Transformer l’offre de formation elle-même au niveau des années de licence, pour la rendre plus souple.

Les décisions s’appuyant sur ces propositions seront prises au retour des vacances de la Toussaint. Affaire à suivre.

Pour en savoir plus, sur le site du Ministère, c'est ici

Sur le site du Monde, c'est ici.

Ces articles pourraient vous intéresser

Mois sans tabac
Je filme le métier qui me plaît