Merci !

Université, l'accès en question

Actualités

Comment améliorer les conditions d'accès à l'Université ?

Comment éviter que le déplorable scénario de la session 2017 d’Admission post bac ne se reproduise en 2018 et pour les années à venir ? Face à l’augmentation des demandes, dès le début de l’été, on avait en effet assisté à une explosion du tirage au sort pour l’entrée dans les filières dites « en tension » (comprendre « saturées »), donnant lieu à des situations absurdes et injustes.

Pour y remédier, la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait lancé au mois d’août une grande concertation sur l’accès l’enseignement supérieur. Le rapport qui en est issu lui a été remis jeudi 19 octobre.

En voici les principales pistes et propositions :

  • Prendre en compte le profil de l’élève avant son entrée dans l’enseignement supérieur (notes et moyennes, filières du bac, avis des enseignants, etc.).
  • Généraliser l’avis du conseil de classe de terminale pour l’orientation des élèves.
  • Prendre en compte les situations individuelles pour proposer un type d’affectation plus adapté à l’élève, et modifier le calendrier d’annonce des affections d’APB, qui tombe la veille des épreuves du bac et augmente le stress des candidats.
  • Transformer l’offre de formation elle-même au niveau des années de licence, pour la rendre plus souple.

Les décisions s’appuyant sur ces propositions seront prises au retour des vacances de la Toussaint. Affaire à suivre.

Pour en savoir plus, sur le site du Ministère, c'est ici

Sur le site du Monde, c'est ici.

Ces articles pourraient vous intéresser

Mois sans tabac
Quel philosophe es-tu ? Fais le test