Merci !

La fac plutôt qu’une prépa ENS

Focus orientation

 

Rencontre avec Inès, 18 ans qui a préféré intégrer une double licence en économie et droit à l’Université UT1 Capitole de Toulouse, plutôt qu’une prépa ENS. 

Au lycée, où tes profs te voyaient-ils ?

 

En Terminale certains professeurs et membres de ma famille me voyaient en classe préparatoire, mais j'ai opté pour la double licence. J'avais un profil de future élève de classe prépa avec de bonnes notes dans toutes les matières et beaucoup de curiosité intellectuelle.

 

Et toi, tu savais déjà ce que tu voulais faire ?

 

Jusqu'en 1ère, je pensais intégrer Sciences Po car je m’intéressais à l'actualité et la politique. J'ai commencé très tôt à me renseigner.

En Terminale, j’étais passionnée par l'économie et ça a remis en cause mes certitudes ! J'ai contacté des étudiants sur le site d'Inspire et j’ai discuté avec des professeurs qui m'ont affirmé que les premières années, il y a peu de cours d'économie à Sciences Po. J’ai donc commencé à me renseigner sur les classes préparatoires en économie et les cursus universitaires. 

Maintenant c'est moi qui répond aux questions des lycéens sur Inspire, je me suis créée un profil d'étudiante éclaireuse

 

Au final, tu as choisi la fac plutôt que la prépa, pourquoi ?

 

C’était mon plus gros dilemme : choisir entre la classe prépa dans laquelle j'avais été acceptée (D2 Cachan) et la double licence. Je voulais faire du droit et ayant des doutes sur les poursuites d'études après la prépa, j'ai préféré la double licence qui, je pense, m'ouvrira plus de portes. C'est donc les débouchés qui m'ont aidé à me décider. Je voulais aussi apprendre à devenir autonome en allant à l'université.

 

Qu’est-ce qui te plait dans l’économie et le droit ?

 

L’économie nous concerne au quotidien, pareil pour le droit. Ce sont des matières qui nous permettent de mieux comprendre le monde et la société. Avec l’économie, on peut trier ce qu'on entend dans les débats et ça nous apprend à être critiques. Le droit permet d'avoir des connaissances concrètes utilisables dans la vie de tous les jours : on découvre nos droits et nos devoirs.

 

Tu penses donc avoir fait le bon choix ?

 

Oui. J'ai été un peu déçue par les matières d'économie, car il y a pas mal de maths et venant de ES c'est déstabilisant. Le droit a en revanche été une bonne surprise !

L'avantage de la double licence (différente d’une "bi licence", car on valide véritablement 2 licences) c’est que les étudiants sont un plus encadré, le responsable de la licence nous connaît, les amphis ne sont pas pleins, les profs sont assez accessibles.

Il est tout à fait normal de douter de son choix une fois qu'on y est, je suis passée par là. Mais, il faut apprendre à s’écouter. Si on est vraiment déçu, il ne faut pas hésiter à penser à se réorienter. Si c'est un léger doute, c'est surmontable.

 

Dans quoi faut-il être fort pour réussir dans ta formation ?

 

Il ne faut pas avoir peur des maths pour l'économie et ne pas penser que le droit se résume au par cœur. Il faut être régulier et autonome dans son travail et faire les exercices maison sérieusement pour ne pas être en retard pour les révisions.

 

Des conseils pour intégrer ta formation ?

 

Les critères évoluent chaque année, mais ils sont mentionnés sur Parcoursup. Ils sont très regardants sur les maths pour les ES (au moins 15 de moyenne en maths). Ils font aussi attention aux notes de français pour le droit. Il faut donc travailler les mathématiques et développer sa culture générale pour le droit.

Aussi : mettre avant le fait d'être motivé. Avoir de bons résultats au lycée ne signifie pas réussir à l'université. Certains plus motivés que d'autres réussissent tout autant même si leurs résultats étaient moins bons. Enfin, il faut aussi montrer une certaine autonomie.

 

Et des conseils pour ceux qui sont perdus dans leur orientation ?

 

N'hésitez pas à vous renseigner partout : les salons d'information, les journées portes ouvertes, les sites des écoles /universités, les forums et à demander des conseils aux étudiants dans les filières qui vous intéressent ainsi qu’aux responsables des formations.

Ce n'est pas grave de ne pas savoir ce qu'on veut à 18-20 ans, le projet mûrit avec le temps et les réorientations sont toujours possibles.

Inès en off, ça donne quoi ? 

 

Décris-toi en 3 emojis :

Ton artiste préféré du moment : Nancy Ajram

Une chaîne Youtube à conseiller : La chaîne YouTube de Doc Seven. C'est une chaîne de vulgarisation, historique notamment, dans des formats très sympas ! Il parle aussi beaucoup de géographie et d'anecdotes en tout genre 

 

Par Maria, rédactrice WEB INSPIRE

Pour plus de conseils , pour communiquer avec des étudiants expérimentés et pour découvrir les pistes d'études qui te correspondent ... rendez-vous sur https://inspire-orientation.org/

Ces articles pourraient vous intéresser

Mention Complémentaire Services Financiers
5 vrais exemples de projets de formation