Merci !

Santiago, Italia

Ciné-chroniques

Film documentaire de Nanni Moretti

80 min.

Sortie : 27 février 2019

 

La terre promise

 

            Quand on évoque l’Italie des années 70, on pense aux « années de plomb » où sévissaient les Brigades rouges, les prises d’otages avec demande de rançons et les assassinats politiques dont celui d’Aldo Moro. Nanni Moretti avait 20 ans, tendance libertaire et solidaire soutenant, entre autres, les manifs en faveur du peuple chilien victime du coup d’état du général Pinochet en septembre 1973. Général qui avait renversé Salvador Allende, élu aux élections présidentielles de 1970 pour mener le Chili vers un socialisme humain : ni Stalinien, ni Maoïste, ni Cubain. Soutenu par les États-Unis, le putsch fit des ravages dans la population et Allende périt dans les bombardements aériens du Palais Présidentiel. Cette période dramatique suscita dans l’Italie des « années de plomb » un grand mouvement de solidarité envers ces Chiliens qui tentaient de fuir leur pays afin d’éviter les menaces du nouveau régime militaire. L’ambassade d’Italie devint un refuge pour les candidats à l’exil qui campaient dans ses jardins dans l’attente d’un exode espéré.

            Cinquante ans ont passé depuis ces évènements et Nanni Moretti évoque avec une certaine fierté cette époque où son pays s’était montré si ouvert et généreux envers ces centaines de candidats à l’émigration. Il a interrogé sobrement les acteurs de cet exode massif qui font désormais partie de la population italienne, entrecoupant ces témoignages émouvants par des reportages d’actualités de l’époque montrant la violence des représailles et l’angoisse des internés dans les stades de Santiago. On retrouve « la patte » de Moretti dans ce documentaire militant qui ranime la mémoire des contemporains et informe les jeunes générations.

Henri Lanoë
Cinéchronique

Ces articles pourraient vous intéresser

Wardi
Alice T.