Aller au contenu principal
Sommes-nous condamnés à être libres ? : quiz n° 4

Sommes-nous condamnés à être libres ? : quiz n° 4

Lisez l'extrait et cochez la (ou les) proposition(s) qui rend(ent) compte du sens du texte.

C'est ainsi qu'un petit enfant croit désirer librement le lait, un jeune garçon en colère vouloir se venger, et un peureux s'enfuir. Un homme ivre aussi croit dire d'après un libre décret de l'esprit ce que, revenu à son état normal, il voudrait avoir tu ; de même le délirant, la bavarde, l'enfant et beaucoup de gens de même farine croient parler selon un libre décret de l'esprit, alors que pourtant ils ne peuvent contenir leur envie de parler.

Spinoza, L'Éthique, trad. Roland Caillois © Éditions Gallimard.
  • Le libre arbitre est une illusion.
  • Les hommes ne savent pas ce qu'ils veulent.
  • Chacun est responsable de ce qu'il fait et dit.
 Réponse(s) 

Les exemples choisis montrent que l'homme croit faire librement ce à quoi il est inconsciemment déterminé.

Le libre arbitre est donc une illusion due à l'ignorance des causes.

Par conséquent, l'homme croit savoir ce qu'il veut, mais il se trompe sur ses véritables motifs.