Aller au contenu principal
L'art a-t-il une utilité ? : quiz n° 4

L'art a-t-il une utilité ? : quiz n° 4

Lisez l'extrait et cochez la (ou les) proposition(s) qui rend(ent) compte du sens du texte.

Parmi les choses qu'on ne rencontre pas dans la nature, mais seulement dans le monde fabriqué par l'homme, on distingue entre objets d'usage et œuvres d'art ; tous deux possèdent une certaine permanence qui va de la durée ordinaire à une immortalité potentielle dans le cas de l'œuvre d'art.

Hannah Arendt, « La crise de la culture : sa portée sociale et politique », traduit par Barbara Cassin, in La crise de la culture, édition de Patrick Lévy © Éditions Gallimard.
  • Les œuvres d'art ne sont pas soumises à l'obsolescence programmée.
  • Les objets ordinaires sont plus fragiles que les œuvres d'art.
  • La plus grande durée est un critère de distinction entre les œuvres d'art et les objets utiles.
 Réponse(s) 

La première différence que relève l'auteur entre une œuvre d'art et un objet d'utilité commune est sa durée.

Non pas sa résistance matérielle (un tableau est bien plus fragile qu'un tracteur !), mais sa durée dans la mémoire et l'admiration de l'humanité.

Attention, cela ne veut pas dire que c'est la seule différence !