BAC FRANÇAIS 1re séries techno - 3. Réussir la contraction et l'essai
Merci !

L'un des sujets proposés au choix consiste à contracter un texte puis à rédiger un essai sur une problématique commune au texte initial et à l'œuvre de littérature d'idées que vous avez étudiée.

A. Contracter le texte

1. Lire le texte et préparer la contraction

● Lisez attentivement le paratexte, le texte et les notes. Faites un bilan après la première lecture :

Bilan première lecture

● Relisez le texte crayon à la main afin d’effectuer les premiers repérages :

– surlignez les mots clés et soulignez les principaux arguments ;

– encadrez les connecteurs logiques ;

– barrez les éléments non essentiels (précisions inutiles…).

● Identifiez les différentes étapes de l’argumentation et essayez de résumer chacune d’entre elles en une phrase.

2. Rédiger la contraction

● Rédigez le premier jet de votre contraction sans regarder le texte. Cela vous évite de le paraphraser : vous devez reformuler l’essentiel avec vos propres mots.

● Retravaillez ensuite votre texte en utilisant vos notes et le texte à contracter. Votre contraction doit :

– contenir les principaux mots clés du texte de départ ;

– comporter toutes les idées essentielles du texte, dans le même ordre ;

– conserver les marques d’énonciation du texte (si l’auteur s’exprime à la 1re personne, votre contraction doit être à la 1re personne) ;

– respecter le nombre de mots indiqué.

● Recopiez enfin votre contraction au propre. N’oubliez pas d’indiquer le nombre de mots utilisés et de vous relire attentivement.

B. Rédiger l'essai

1. Trouver des idées et les organiser

● Le sujet vous invite le plus souvent à développer un point de vue nuancé sur une question : dans ce cas, vous devez déterminer la thèse en jeu et trouver au moins deux arguments en sa faveur et deux arguments qui la nuancent.

● Il peut aussi s’agir de prouver la validité d’une thèse donnée : cherchez alors plusieurs arguments qui l’étayent.

● Quel que soit le type de sujet, vos arguments doivent toujours être illustrés par un ou plusieurs exemples tirés du texte à contracter, des œuvres étudiées en classe ou de votre culture générale (arts, actualité…).

2. Rédiger l'essai

● Rédigez d’abord votre introduction au brouillon. Elle doit comporter :

– une phrase d’amorce (par exemple, introduire le thème de l’essai ou faire le lien avec le texte de la contraction) ;

– une reformulation du sujet ;

– l’annonce des grands mouvements de votre réponse.

● Rédigez ensuite votre développement en suivant le plan établi au brouillon. Celui-ci doit comporter entre deux et quatre paragraphes, correspondant chacun à un argument illustré par un ou plusieurs exemples.

● Rédigez enfin une conclusion qui répond de manière claire et synthétique à la question posée par le sujet.

● Gardez au moins une dizaine de minutes pour vous relire.

C. Bien gérer son temps le jour J

Contraction et essai : bien gérer son temps

Conseils précédents                                                              Conseils suivants

Les épreuves du nouveau bac

Réussir le commentaire littéraire

Réussir la contraction et l'essai

Réussir l'épreuve orale

Retour au sommaire