BAC HISTOIRE-GEO Tle L, ES - 5. Réussir la composition
Merci !

La composition propose une réponse organisée et hiérarchisée à la question soulevée par l’énoncé.

A. Comprendre le sujet

1. Analyser le sujet et mobiliser ses connaissances

• Le libellé des sujets de composition ne doit pas vous surprendre : il s’appuie toujours sur celui des questions au programme.

• Commencez par repérer et définir le ou les mots clés du sujet. Tenez compte des limites temporelles et spatiales indiquées, afin de ne pas vous égarer. Faites attention aux mots de liaison entre les différents termes du sujet

• Mobilisez vos connaissances sur le chapitre concerné : sur votre brouillon, notez les notions, mots clés, personnages, événements, etc.

2. Formuler sa problématique

• Ce travail préparatoire vous permet de dégager les enjeux du sujet, à partir desquels vous allez formuler votre problématique.

• La problématique est la question qui va servir de fil conducteur à votre devoir. Elle doit apparaître clairement dans votre introduction.

B. Construire le plan

1. Choisir un plan adapté

Le choix d’un plan dépend du type de sujet et de votre problématique. Trois grands types de plan sont possibles.

• Le plan chronologique présente des périodes successives ; il permet de montrer une évolution. Il est adapté aux sujets d’histoire couvrant une longue période (plus de trente ans à votre niveau).

• Le plan thématique est utile pour mettre en valeur les différents aspects d’un problème, pour dresser un bilan ou pour évaluer une situation.

• Le plan didactique (fait/causes/conséquences), souvent adapté aux sujets de géographie, est à utiliser quand on veut souligner des liens de cause à effet (par exemple, une géographie économique favorisée par des conditions humaines ou géophysiques).

2. Prévoir des sous-parties et des transitions

• Chaque partie comporte des sous-parties. Celles-ci doivent aussi suivre une logique chronologique ou thématique. En général, pour éviter l’effet « catalogue » (énumération de données), privilégiez des sous-parties thématiques dans un plan chronologique, et inversement des sous-parties chronologiques dans un plan thématique.

• Prévoyez des transitions entre chaque partie : concluez brièvement sur la partie achevée et introduisez la suivante.

C. Rédiger

1. l'introduction

L'introduction comprend trois étapes.

• Commencez par une entrée en matière qui amène le sujet. Puis, définissez les termes de celui-ci ainsi que ses limites spatiales et temporelles.

• Ceci vous conduit à présenter votre problématique, de préférence sous forme interrogative.

• Enfin, vous annoncez le plan que vous allez suivre.

2. Le développement

• Le développement est une démonstration qui suit le plan que vous avez choisi. Il expose vos connaissances de manière à démontrer la justesse de votre raisonnement.

• Sautez une ou deux lignes entre chaque partie. Faites des paragraphes correspondant à chaque sous-partie. Veillez à illustrer chaque idée par un exemple, à mentionner les mots clés, dates, chiffres, etc. attendus.

►Attention !

N’écrivez jamais à la première personne du singulier. Évitez également l’usage du « on ».

• En histoire, évitez l’emploi du futur. En géographie, l’insertion d’un schéma simple (schéma d’organisation spatiale, schéma fléché, etc.) dans la composition valorise la copie. Elle est donc recommandée lorsque le sujet s’y prête.

3. La conclusion

• La conclusion répond à votre problématique. Récapitulez les idées principales développées au cours du devoir pour justifier l’aboutissement de votre raisonnement.

• Vous pouvez terminer par une ouverture vers un sujet plus large : autre période ou autre espace, question d’actualité, etc.

 

Conseils précédents                                                              Conseils suivants

Quel est le programme d'histoire ?

Quels sont les thèmes du programme de géographie ?

En quoi consiste l'épreuve ?

Aborder l'épreuve dans les meilleures conditions

Réussir l'étude de document(s)

Réussir le croquis

Retour au sommaire