Brevet 2023

Comment s'organise le brevet ? 

Le brevet comprend quatre épreuves écrites – en français, en maths, en histoire-géographie EMC et en sciences – et une épreuve orale.

A. Les épreuves écrites de français et de maths

Notées chacune sur 100 points, les épreuves écrites de français et de mathématiques sont les épreuves majeures de l'examen.

1. L’ÉPREUVE DE FRANÇAIS (3 HEURES)

Elle est structurée en trois temps :

1. Tu dois d’abord répondre à des questions sur un texte littéraire et sur une image (1 h 10). L'une des questions, généralement sur 10 points, est un exercice de réécriture.

2. Puis une dictée de 600 signes environ (20 minutes) t’est proposée.

3. L’épreuve se termine par une rédaction (1 h 30). Tu as le choix entre deux sujets : un sujet de réflexion et un sujet d’imagination.

 

2. L’ÉPREUVE DE MATHS (2 HEURES)

• Le sujet est constitué de six à huit exercices indépendants les uns des autres. Certains prennent la forme de questionnaires à choix multiple (QCM) ; les autres proposent des questions ouvertes. Les énoncés peuvent s’appuyer sur des situations de la vie courante ou sur d’autres disciplines.

• Le sujet comprend en général au moins un exercice d’algorithmique.

• L’évaluation valorise la clarté et la précision des raisonnements ainsi que la qualité de la rédaction mathématique. Si tu ne termines pas un exercice, les démarches engagées seront prises en compte dans la notation.

 

B. Les épreuves écrites d'histoire-géographie EMC et de sciences

Le brevet comprend également deux épreuves écrites notées chacune sur 50 points, portant :

– l’une sur le programme d’histoire-géographie et d'enseignement moral et civique (EMC) :

– l’autre sur le programme de physique-chimie, de SVT et de technologie.

1. L’ÉPREUVE D’HISTOIRE-GÉOGRAPHIE EMC (2 HEURES)

Le sujet comprend trois exercices : un dans chaque domaine.

1. Le premier exercice (en histoire ou en géographie) porte sur la compréhension, l'analyse et l'interprétation d'un corpus documentaire.

2. Le deuxième exercice (en géographie ou en histoire) appelle un développement rédigé et – le cas échéant – un travail graphique. 

3. Le troisième exercice porte sur le programme d’EMC.

 

2. L’ÉPREUVE DE SCIENCES ET TECHNOLOGIE (1 HEURE)

• Cette épreuve porte sur deux des trois disciplines suivantes : physique-chimie ; sciences de la vie et de la Terre ; technologie. Les matières sont tirées au sort chaque année.

• Le sujet se compose, pour chaque discipline, d’un ou de plusieurs exercices d’une durée totale de 30 minutes.

 

 

 À quelle condition obtient-on son brevet ? 

Pour obtenir le diplôme du brevet, il faut, ajoutant les points du contrôle continu et ceux des épreuves finales, totaliser au moins 400 points sur 800.

A. Le décompte des points

1. LES POINTS DU CONTRÔLE CONTINU

À la fin de l’année, sur la base du travail effectué en cours, vos professeurs se réunissent pour évaluer votre degré de maîtrise des huit composantes du socle commun de connaissances et de compétences. Pour chaque composante, voici le barème appliqué :

Degré de maîtrise Nombre de points
Maîtrise insuffisante 10 points
Maîtrise fragile 25 points
Maîtrise satisfaisante 35 points
Très bonne maîtrise 50 points

Vous pouvez alors obtenir au maximum 8 x 50, soit 400 points, si vous avez une très bonne maîtrise des huit composantes du socle. Des points supplémentaires sont accordés aux candidats ayant suivi un enseignement de complément, selon le niveau acquis.

2. LES NOTES OBTENUES LORS DES CINQ ÉPREUVES FINALES

À ces points s’ajoutent les notes obtenues aux épreuves finales, selon ce système de notation :

Épreuve Notation sur…
Français 100 points
Maths 100 points
Histoire-géo EMC 50 points
Sciences 50 points
Épreuve orale 100 points

En additionnant les cinq notes maximales, on arrive également à un total de 400 points.

 

B. Le diplôme et les mentions

Pour obtenir le brevet, il suffit d’avoir 400 points sur 800.
Des mentions sont décernées selon cette règle :

Mention Notation sur…
Assez bien au moins 480 points
Bien au moins 560 points
Très bien au moins 640 points

 

Comment se préparer à l'examen ? 

Les épreuves finales du brevet constituent votre premier examen. Cela peut générer du stress. Mais, si vous êtes en bonne forme et que vous avez travaillé régulièrement tout au long de l’année,  vous n’avez aucune raison de vous inquiéter.

A. De manière générale

1. LA PRÉPARATION PHYSIQUE

• Il est en particulier recommandé de dormir correctement dans les deux derniers mois avant l’examen. Le manque de sommeil risque en effet de réduire vos performances intellectuelles.

• Pour mieux gérer le stress, continuez de faire du sport, sans excès, dans les jours qui précèdent l’examen.

2. LA PRÉPARATION INTELLECTUELLE

Cette préparation-là s’effectue tout au long de l’année.

• En premier lieu, il faut être attentif en cours.

• Apprenez vos leçons au fur et à mesure ; n’attendez pas le contrôle. Donnez du sens à ce que vous apprenez : n’hésitez pas à expliquer, par oral ou par écrit, le contenu de la leçon à un proche ou un camarade de classe.

• Lors de la préparation d’un contrôle, entraînez-vous à extraire de votre mémoire ce que vous y avez mis. Révisez pour de vrai ! Réviser n’est pas seulement relire. Il faut reformuler mentalement ce que vous révisez et, si possible, par écrit, devant une feuille blanche.

 

B. Dans chaque discipline

• En mathématiques et en sciences, faites une fiche de révision par chapitre : notez-y les définitions et les propriétés à connaître, illustrées par des exemples rédigés. À l’approche de l’épreuve, ce travail préalable vous sera fort utile pour réviser vite et bien !

• En français, prenez le temps nécessaire pour lire et apprécier les textes qu’on vous donne à lire à la maison (les extraits ou les œuvres complètes) ; rédigez avec soin les réponses aux questions posées ; c’est le meilleur entraînement aux exercices de français qui composent l’épreuve.

• En histoire, géographie et EMC, pour chaque chapitre, notez les points principaux en vous appuyant sur le cours ou le manuel.