Comment s'organise la seconde épreuve écrite du brevet ?
Merci !

La seconde épreuve écrite du brevet concerne le français, l’histoire, la géographie et l’enseignement moral et civique (EMC). Elle se décompose en deux parties.

A. Quelles sont les modalités de l’épreuve ?

1. La durée

L’épreuve dure cinq heures :

trois heures pour la première partie, qui a lieu le matin ;

deux heures pour la seconde partie, qui a lieu l’après-midi.

2. Le barème

L’ensemble de l’épreuve est noté sur 100 points :

– dans la première partie, les questions d’histoire et de géographie sont notées sur 20 points chacune, celles d’EMC sur 10 points. Les questions de français sont sur 20 points ;

– dans la seconde partie, la dictée et la réécriture sont notées sur 10 points et la rédaction, sur 20 points.

►Remarque

La répartition des points est équilibrée : vous ne devez négliger aucune partie !

B. Comment se déroule l’épreuve ?

1. La première partie

La première partie est consacrée à la compréhension, l’analyse et l’interprétation de textes et de documents. Elle se décompose en deux périodes, séparées par une pause de 15 minutes :

– une première période, de deux heures, porte sur les enseignements d’histoire, de géographie et d’EMC ; dans chacune des disciplines, elle propose un exercice qui s’appuie le plus souvent sur des documents ;

– une seconde période, d’une heure, porte sur le programme de français ; vous devez répondre à des questions sur un texte littéraire et sur un document iconographique ou audiovisuel.

►Remarque

Tous les exercices de français prennent appui, directement ou indirectement, sur ce texte. Sa bonne compréhension est par conséquent essentielle. 

2. La seconde partie

La seconde partie évalue vos capacités de rédaction et votre maîtrise de la langue française. Elle comporte trois exercices :

– une dictée de 600 signes environ (vingt minutes) ;

– un exercice de réécriture sur un court fragment de texte (dix minutes) ;

– un travail d’écriture (une heure trente). Deux sujets de rédaction au choix vous sont proposés : un sujet de réflexion et un sujet d’invention.

Conseils suivants

Retour au sommaire