Français Bac L - Corrigé sujet d'invention
Merci !

Invention 

 

En tenant compte des caractères des personnages et de la tonalité du texte de Molière, écrivez la scène au cours de laquelle Monsieur Jourdain rend compte de sa leçon de musique à son épouse et à sa servante Nicole. L'une et l'autre désapprouvent ses prétentions.

 

Analyse du sujet

• Le sujet est un exercice d'amplification : il faut donc reprendre les éléments caractéristiques du texte source, et ici respecter les codes du genre théâtral, en faisant figurer les noms des personnages, en intégrant des didascalies, etc. On peut reprendre des éléments de style, par exemple en utilisant des répliques plutôt courtes, des interjections, etc.

• Les consignes invitent à tenir compte des « caractères des personnages » : la scène pourra insister sur l'ignorance de Monsieur Jourdain, mais aussi sur sa fatuité et son orgueil. Il apparaît dans l'extrait du corpus comme assez autoritaire et prompt à juger ses semblables, alors même qu'il n'a aucun recul sur lui-même et sur ses propres aptitudes. Le dialogue avec sa femme et Nicole pourra pointer cela, puisque le sujet précise que les deux femmes « désapprouvent ses prétentions ».

Le sujet invite également à prendre en considération « la tonalité ». L'écrit produit devra être comique tant dans le récit que fait Monsieur Jourdain de sa leçon que dans les réactions des deux femmes : on peut utiliser le comique de mots, mais aussi le comique de gestes (présent dans l’extrait proposé, avec la scène de la robe par exemple). Le comique de caractère doit être exploité autant que possible : la pièce a pour objet de montrer le ridicule de Monsieur Jourdain, parvenu qui tente de s'élever au-dessus de sa condition. La comédie classique a en effet pour but de « corriger les mœurs par le rire ».

• La présence sur scène d'un personnage de servante, Nicole, peut permettre d'exploiter les effets comiques généralement associés à ce type de personnage : la servante ou le valet a souvent la remarque acerbe, et peut utiliser un langage plus familier.