Les pronostics 2017 du bac L – Français (épreuves anticipées)
Merci !

 

Les pronostics 2017 du bac L – Français (épreuves anticipées)
Par Sophie Saulnier

Quel objet d’étude va tomber à l’écrit du bac, cette année ? Vous êtes des littéraires, par définition tous les objets d’étude vous intéressent, mais vous avez peut-être des préférences, et vous aimeriez que les concepteurs du sujet de cette année aient les mêmes goûts que vous. Oui, mais voilà, vous n’en êtes pas sûrs. Alors vous enquêtez sur les objets d’étude qui sont tombés précédemment et vous faites des calculs de probabilités…

Mais il faut tout réviser. Vous le savez, il ne faut surtout pas faire d’impasse. D’abord parce que le sujet peut croiser plusieurs objets d’étude. Ensuite parce qu’il n’y a pas de lois qui permettent d’établir de manière sûre un pronostic.

Thèmes probables

L’argumentation ++++

Cet objet d’étude est tombé l’année dernière pour les ES/S et pour les bacs technologiques. Il se pourrait bien que ce soit votre tour ! Méfiez-vous !

Le programme demande de l’envisager sous un angle nouveau : la question de l’homme. Soyez attentifs à la stratégie argumentative, c’est-à-dire aux moyens utilisés par l’argumentateur pour faire adhérer l’autre à sa propre thèse. Distinguez bien thèse réfutée et thèse soutenue.

 Révisez :

- Tout ce qui concerne le schéma argumentatif (connecteurs, types de raisonnement, types d’arguments et d’exemples) et la stratégie argumentative (convaincre, persuader) ;

- Les genres et sous-genres de l’argumentation ;

- L’énonciation ;

- Les grandes idées en débat (science, religion, politique, relation à l’autre…).

Un exemple :

Dissertation : Les écrivains ont-ils pour mission essentielle de célébrer ce qui fait la grandeur de l’être humain ? Vous appuierez votre réflexion sur les textes du corpus, sur ceux que vous avez étudiés et sur vos lectures personnelles.

Ce sujet vous invite à réfléchir au rôle de la littérature, à exploiter la diversité de vos lectures, et à nuancer votre propos grâce à un plan dialectique.

Humanisme et Renaissance +++

Le mouvement littéraire est tombé en 2012, nous sommes en 2017 : les valeurs portées par la Renaissance et l’Humanisme sont parfois malmenées voire remises en question. Les concepteurs des sujets de l’EAF pourraient être tentés de vous inviter à les défendre.

Révisez :

- Tous les textes que vous avez travaillés en cours ;

- Vos connaissances d’histoire littéraire : auteurs, œuvres, contexte historique ;

- Vos connaissances en histoire des arts.

Un exemple :

Ecriture d’invention : Montaigne adresse une lettre à un jeune noble invité à la cour pour la première fois. Il le met en garde et lui indique comment se comporter. Vous écrirez cette lettre.

Voici un joli sujet d’invention qui vous permettra de mettre en valeur vos qualités d’écriture et votre sens critique.

Le théâtre +++

Il y a bien longtemps que cet objet d’étude n’a pas été proposé aux L…

Révisez :

- L’histoire et l’évolution du théâtre, du théâtre antique au théâtre contemporain ;

- Les registres, les genres et sous-genres ;

- L’histoire de la mise en scène.

Un exemple :

Question sur corpus : Dites quels types d’indications sont donnés par les didascalies dans ces trois textes. La photographie de la mise en scène rend-elle compte des didascalies de la scène de Beckett ?
Ce corpus, accompagné d’une photo, est intéressant puisqu’il vous demande de réfléchir à la mise en scène, problématique qui est au cœur de votre objet d’étude.

Un plus :

On vous demande d’être attentifs à la dramaturgie, d’être capable de comparer des mises en scène : profitez de votre temps libre pour aller au théâtre.

La poésie ++

La poésie est tombée en 2015, ce n’est pas une raison pour la négliger.

Préparez-vous grâce à ce commentaire, « Les Voiles », Lamartine

Ce poème, peu difficile d’accès, vous permet de réviser efficacement versification, registres, procédés. Il vous fait réfléchir aussi à la relation entre poésie, peinture et expression des sentiments : c’est-à-dire à ce que l’on appelle un paysage mental.  

Et n’oubliez pas le roman, tombé en 2014. Ce n’est pas une raison pour le négliger, pas plus que les réécritures tombées l’année dernière. Pour préparer ces deux objets d’études, lisez autant que vous pourrez cette année : vos lectures nourriront dissertations, commentaires, écriture d’invention. Et si vous en avez le temps, faites-vous des mini-fiches pour bien les avoir en tête.