Accorder le participe passé

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Connaître les règles d’orthographe


En bref « Les efforts que tu as fournis pour essayer d’apprendre ces règles compliquées sont enfin récompensés ! » Dans cette phrase, les trois participes passés s’accordent, mais pour des raisons différentes.

IAccorder le participe passé employé seul

Le participe passé employé seul, sans auxiliaire, fonctionne comme un adjectif qualificatif. Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Attention !

Le participe passé de certains verbes du 3e groupe se termine par une consonne muette : fait, offert, mis, pris… Mets-le au féminin pour vérifier sa terminaison : pris prise.

Les équipes, fatiguées par le voyage, firent une pause.

IIAccorder le participe passé employé avec l’auxiliaire être

Les verbes être et avoir sont appelés auxiliaires quand ils servent à conjuguer les autres verbes en se joignant à leur participe passé.

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe, aussi bien à la voix active qu’à la voix passive.

Les voisins sont partis (= voix active) sans nous dire au revoir.

Les voisins ont été obligés (= voix passive) de déménager.

Si le sujet est un verbe à l’infinitif ou une proposition subordonnée, le participe passé s’accorde au masculin singulier.

Gagner était devenu sa seule raison de vivre.

Lorsque le sujet est on, mis pour nous (niveau de langue familier), le participe passé s’accorde selon les personnes représentées.

Virginie et moi aimons le cinéma. Samedi, on est allé(e)s ensemble voir deux films.

IIIAccorder le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir

1  Première règle

Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir ne s’accorde jamais avec le sujet.

Les garçons ont perdu leur pari.

2  Deuxième règle

Le participe passé employé avec avoir s’accorde avec le complément d’objet direct (COD), si celui-ci est placé avant le participe passé (antéposé).

Conseil

Pour trouver le COD, pose la question qui ? ou quoi ? après le verbe. Pour trouver le COI, pose la question à qui ? de qui ? à quoi ?... Exemple : Je lui pardonne (lui = COI).

Si le COD est un pronom, il faut trouver le GN que le pronom remplace pour bien accorder le participe passé.

J’ai trouvé ses lettres et je les ai lues. [Le participe passé lues s’accorde avec le pronom COD les, qui remplace ses lettres.]

Les maquettes que tu as fabriquées sont réussies. [Le participe passé fabriquées s’accorde avec le pronom relatif que, qui remplace les maquettes.]

Zoom

Et quand le verbe est pronominal ?

07827_CH08_F32_Sch107827_CH08_F32_Sch2

 Un verbe à la forme pronominale est toujours accompagné d’un pronom personnel réfléchi. Aux temps composés, il se conjugue avec l’auxiliaire être.

 L’accord du participe passé varie selon le type de verbe pronominal. Les verbes pronominaux de sens réfléchi (le sujet exerce l’action sur lui-même) et les verbes pronominaux de sens réciproque (les sujets exercent leur action les uns sur les autres) s’accordent avec le COD uniquement si celui-ci est placé avant le verbe.

Pour lire la suite :