Accorder le verbe avec son sujet

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Éviter les fautes d'orthographe


Pour accorder un verbe avec son sujet, il faut repérer le sujet et identifier sa personne (1re, 2e ou 3e) et son nombre (singulier ou pluriel). Comment procéder ? Quels sont les pièges à éviter ?

I Identifier la nature du sujet

1 Le sujet est un nom ou un groupe nominal (GN)

Lorsqu’il a pour sujet un nom ou un groupe nominal, le verbe s’accorde :

– à la 3e personne du singulier si le nom ou le GN est au singulier ;

– à la 3e personne du pluriel si le nom ou le GN est au pluriel.

À noter

Si la plupart est suivi d’un complément, l’accord du verbe se fait avec le complément (la plupart des personnages sont). Employé seul, la plupart est toujours suivi du pluriel.

Quand le sujet est un nom singulier évoquant une idée de pluriel (un ensemble de, une série de, une nuée de…), le verbe peut s’accorder au singulier ou au pluriel selon que l’on veut mettre l’accent sur le collectif ou sur les individus qui le composent.

Toute une série de personnages peuple (ou peuplent) l’univers balzacien.

Quand un verbe a pour sujet plusieurs groupes coordonnés par et, ou, ni, il s’accorde généralement à la 3personne du pluriel.

La Cousine Bette et Le Cousin Pons sont deux romans qui appartiennent à la Comédie humaine de Balzac.

Attention, cependant : avec ou et ni, si les sujets s’excluent l’un l’autre, le verbe s’accorde à la 3e personne du singulier.

Le succès ou l’échec d’un roman dépend de nombreux facteurs.

C’est l’un ou l’autre, le verbe s’accorde donc au singulier.

2 Le sujet est le pronom relatif qui

Lorsque le sujet du verbe est le pronom relatif qui , vous devez chercher l’antécédent de ce pronom (c’est-à-dire le mot qu’il remplace) pour savoir comment accorder le verbe.

Simone de Beauvoir est l’une de ces grandes figures intellectuelles qui, par leur engagement moral, philosophique et politique, influencent la jeunesse de leur époque.

Le verbe influencent s’accorde à la 3e personne du pluriel avec le pronom relatif qui, remplaçant le nom figures.

II Repérer le sujet

1 Le sujet est éloigné du verbe

En règle générale, le sujet précède le verbe. Le sujet peut cependant être séparé du verbe par plusieurs mots ou propositions qui font parfois douter de l’accord à effectuer.

C’est le cas, par exemple, lorsque le sujet est un groupe nominal enrichi de nombreuses expansions (adjectifs épithètes, subordonnées relatives, appositions).

Le cinéma, art populaire qui fait partie des divertissements les plus appréciés, offre au grand public la possibilité de rencontrer des textes littéraires.

Le verbe offre s’accorde à la 3e personne du singulier avec son sujet le cinéma.

2 Le sujet est inversé

Le sujet qui commande l’accord se trouve parfois après le verbe, ce qui peut compliquer son repérage. Attention notamment aux cas suivants :

– après un complément circonstanciel en tête de phrase ;

Dans ce recueil sont réunis différents textes romanesques qui ont tous fait l’objet d’une adaptation cinématographique.

– dans certaines propositions subordonnées relatives introduites par un pronom relatif complément.

Une partie de campagne est la nouvelle de Maupassant dont a été tiré le court-métrage de Jean Renoir.

Conseil

Pensez à inverser le sujet et le verbe après certains adverbes placés en tête de phrase (ainsi, aussi, peut-être, sans doute, à peine…) :

Peut-être faut-il voir dans ces adaptations une manière de repenser l’œuvre originale.

Zoom

L’accord de l’attribut du sujet

Quand le groupe verbal est composé d’un verbe et d’un attribut du sujet, il faut également penser à accorder l’attribut avec le sujet.

PB_Bac_05234_Fra2_TT_p165-184_C08_Groupe_Schema_5