Améliorer sa prononciation

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Expression orale

Voici quelques points de repère basés sur les erreurs de prononciation et d’intonation les plus souvent entendues. Le meilleur entraînement à l’oral, c’est bien sûr de prendre la parole le plus souvent possible en anglais.

I Les sons

1 Les consonnes

N’oubliez pas que le -s de la 3e personne du présent est toujours ­prononcé. Le fait de ne pas le prononcer est considéré comme une faute de grammaire.

À noter

Cependant, ne rajoutez pas de [h] là où il n’y en a pas.

Le h est presque toujours prononcé.

Faites-vous bien la différence entre : art et heart ; and et hand ; eat et heat ; ill et hill ; is et his ; it et hit ; old et hold ?

Le th pose très souvent problème aux francophones. Il faut distinguer deux sons :

[θ], comme dans thing, qui se prononce un peu comme [s], mais avec la langue bien placée entre les dents ;

Faites-vous bien la différence entre : sick et thick ; sin et thin ; sink et think ; sank et thank ; truce et truth ?

[ð], comme dans that, qui se prononce un peu comme [z], mais avec la langue bien placée entre les dents.

Faites-vous bien la différence entre : sing et thing ; Zen et then ?

2 Les voyelles longues

Prenez le temps de respecter les sons vocaliques longs.

Faites-vous bien la différence entre : bitch et beach ; chip et cheap ; live et leave ; rid et read ; ship et sheep ?

3 Les diphtongues

Les plus malmenées par les francophones sont :

[ai] comme dans night (voir le mot français ail) ;

night ; arrive ; advertise ; alive ; high ; price ; blind

[aʊ] comme dans now (on part du son [a] et on va rapidement vers le son [ʊ], comme dans Raoul mais plus vite) ;

now ; how ; outside ; about ; down ; shout ; town ; power

[еɪ] comme dans take (on part du son [е] et on va rapidement vers le son [ɪ]. Faites-vous bien la différence entre : back et bake ; fat et fate ; lack et lake ; plan et plane ?

II L’intonation

Souvenez-vous qu’en règle générale, l’intonation des phrases affirmatives et négatives est descendante en anglais.

Si vous avez du mal à respecter cette règle, exercez-vous à lire quelques phrases simples en commençant par les groupes de mots finaux. Par exemple :

I’ve never been to the United States.

Vous lisez : the United States en baissant la voix, puis to the United States en conservant la même intonation et enfin toute la phrase.

III L’accentuation

1 Les mots lexicaux

Vous ne serez compris que si vous accentuez correctement les mots de deux ou plusieurs syllabes.

Voici quelques exemples de mots souvent malmenés (la syllabe accentuée figure en gras).

people ; interesting ; criticism ; Europe ; necessary ; optimistic ; impossible ; responsible ; development ; European ; America ; event ; succeed ; success.

2 Les mots grammaticaux

Les mots grammaticaux, dans la plupart des cas, ne sont pas accentués et sont prononcés rapidement. La voyelle est très souvent réduite à [ə] qui se rapproche du son que l’on entend entre les deux « m » qui se suivent dans « un film muet ».

Exercez-vous à lire des phrases simples en barrant les formes faibles.

I am not sure I can answer. ➞ I am not sure I can answer.

We walked for miles before reaching the village.

➞ We walked for miles before reaching the village.

Pour lire la suite :