Aménager des villes « durables »

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Aménager la ville
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Aménager des villes « durables »

FB_Bac_98613_Hge2_TT_045

45

95

2

Comment concilier urbanisation et développement durable ?

1Une ville de proximité

AUne ville compacte… mais pas trop

 La ville durable est dense car le regroupement des biens et des services permet d’économiser et de moins polluer (gaz à effet de serre). En effet, plus une ville est étendue comme aux États-Unis, plus elle consomme d’énergie en raison des trajets en voiture. À l’inverse, les villes asiatiques, plus denses, sont moins consommatrices d’énergie.

 Cependant, les habitants des quartiers très denses qui se déplacent en métro, en vélo ou à pied durant la semaine, ont davantage tendance à partir en week-end. Ces déplacements peuvent être très consommateurs d’énergie, notamment s’ils se font en avion.

 La densité idéale est donc une densité suffisamment élevée pour que les commerces de proximité puissent vivre et que la desserte en transports collectifs soit satisfaisante, et suffisamment basse pour que les citadins n’aient pas envie de s’évader pendant le week-end.

BUn véritable tissu urbain

 L’aménagement de quartiers urbains mixtes d’habitat, d’activités professionnelles, de formation, d’approvisionnement et de loisirs réduit les besoins de déplacement individuel, ce qui entraîne des économies d’énergie et fait gagner du temps aux habitants.

 Dans une ville durable, le quartier est organisé autour d’un centre accessible à pied ou en transport en commun.

2Une ville plus humaine

ALa mixité sociale et générationnelle

 Un effort doit être accompli pour favoriser l’accès au logement, aux loisirs et à la culture aux personnes à revenus modestes, aux handicapés ou aux personnes âgées. La ville durable est un lieu de lutte contre l’exclusion.

 L’agencement d’espaces (jardins, terrains de jeu, jardins ouvriers) doit favoriser les liens sociaux et les rencontres.

 La vie associative doit être encouragée.

BDes équipements pour tous

La ville durable propose à ses habitants des infrastructures culturelles et sportives : bibliothèques, médiathèques, lieux de spectacles et d’exposition, piscines, terrains de sport.

3Une ville écologique

AUne nouvelle façon de vivre

 Dans une ville durable, le réseau de transport en commun évite aux habitants d’utiliser tous les jours leur voiture. Les pistes cyclables sont développées.

 Une ville durable trie et recycle les déchets.

 Elle gère efficacement l’eau. Les eaux de pluie sont récupérées et servent à arroser les jardins et à alimenter les chasses d’eau. Chaque quartier possède sa station d’épuration pour le traitement des eaux usées, ce qui évite l’acheminement de l’eau et consomme moins d’énergie. À l’échelle individuelle, la maîtrise de l’eau passe par l’équipement d’appareils à faible consommation.

 Une ville durable conçoit des maisons à faible consommation d’énergie, utilise les énergies renouvelables (panneaux solaires…) et des matériaux de construction non polluants et recyclables.

BLe verdissement de la ville

 Le verdissement diminue l’imperméabilité des sols, facilite l’écoulement des eaux de pluie. Il peut aussi rafraîchir l’atmosphère des villes et favoriser la biodiversité.

 Les exemples de villes faisant rouler leur tramway sur une pelouse sont nombreux (Paris, Nantes, Bilbao) mais l’entretien peut être coûteux sur le plan écologique. L’enfouissement des autoroutes permet de créer des espaces verts mais ne diminue pas la circulation.

Conclure

Une ville durable est compacte, peu consommatrice d’énergie et socialement plus juste. Elle doit permettre aux citadins de vivre mieux.

>>