Analyser la situation

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ST2S | Thème(s) : Les différentes phases de la démarche de projet

Il s’agit d’identifier le problème ou les éléments à améliorer : à quels besoins correspond le projet ? Pourquoi faire ce projet ?

Les outils mobilisables sont la recherche documentaire et les outils de recueil de données (questionnaires, entretiens, observation), mais aussi :

le remue-méninges ou brainstorming est une technique de recherche d’idées originales fondée sur la communication réciproque dans un groupe, par des associations libres de chacun de ses membres. Elle peut être utilisée lors d’une réunion afin de déterminer les causes de la situation, mais également les professionnels, les partenaires et les usagers pouvant être sollicité lors d’un projet ;

le CQQCOQP est un moyen mnémotechnique qui permet de se poser toutes les questions nécessaires se rapportant à un problème. Cette méthode permet de faire le tour d’un thème, il n’y a cependant pas forcément de réponses à toutes les questions : Comment ? Qui ? Quoi ? Combien ? Où ? Quand ? Pourquoi ?

la carte mental heuristique sert à organiser les idées produites sur un sujet lors du remue-méninges, ainsi que leurs relations, ou bien à organiser une action, par exemple, dans le cadre de préparation d’un projet ;

le diagramme cause-effet ou diagramme d’Ishikawa permet d’ordonner les causes dans différentes catégories et de trouver plus facilement, par la suite, des situations adaptées. Il peut être utilisé comme document de synthèse d’une analyse de la situation ;

le schéma d’analyse des champs de forces permet de recenser et de présenter les forces qui peuvent influer sur un comportement ou un projet, soit de façon positive, soit de façon négative, de façon à rétablir un équilibre ou développer les forces motrices ;

le schéma AFOM, pour « atouts, faiblesses, opportunités et menaces » (SWOT en anglais), est utilisé pour présenter les résultats d’analyse de manière synthétique, et sous forme connue, afin de faciliter la compréhension des lecteurs ou des participants à une réunion. Il sert de point de départ pour élaborer une stratégie, pour corriger un problème, pour inciter à changer un comportement ou pour mettre en place une action. Il permet également de déterminer si le contexte est favorable ou non à un changement, à la mise en place d’une action ou d’un projet.

Pour lire la suite :