Analyser le sujet

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Rédiger une dissertation sur une œuvre
 

En Seconde, vous serez amené à rédiger des dissertations sur les œuvres étudiées en classe. Il s’agit d’un exercice d’argumentation qui doit respecter une démarche rigoureuse. La première étape, indispensable pour éviter le hors-sujet, consiste à analyser attentivement le sujet pour en définir le périmètre.

I Lire et comprendre le sujet

1 La démarche

Lisez attentivement le sujet pour délimiter le domaine sur lequel il porte (genre, mouvement littéraire…) et le relier à l’œuvre ou au groupement de textes concerné.

MOT CLÉ

Un présupposé désigne ce qui est admis implicitement par le sujet : n’hésitez pas aussi à le remettre en question.

Il faut ensuite souligner les mots clés, les noter et les commenter au brouillon. Certaines idées directrices commencent alors à se dessiner.

Reformulez le sujet sous la forme de plusieurs questions. Cela vous permettra notamment d’identifier les éventuels présupposés sur lesquels il se fonde.

2 Un exemple commenté

Voici un exemple de sujet sur la tragédie Andromaque de Racine.

« Tout est adversaire, tout est ennemi aux personnages de Racine : les hommes et les dieux ; leur maîtresse, leur amant, leur propre cœur », écrit le poète Charles Péguy. En quoi un tel jugement s’applique-t-il aux personnages de la pièce tragique Andromaque ? Dans un développement composé, vous répondrez à cette question en vous appuyant sur la pièce et sur les connaissances que vous en avez.

On observe que le sujet est composé de trois éléments : la présentation d’une opinion (sous la forme d’une citation), une question et une consigne.

 La citation de Péguy énonce un jugement catégorique (« tout »). Pour lui, le personnage racinien est seul au monde, car menacé par des conflits à la fois politiques (« les hommes »), religieux (« les dieux ») et sentimentaux (« leur maîtresse, leur amant, leur propre cœur »).

 La question (« En quoi… ») invite à justifier le bien-fondé de ce propos en montrant comment il s’applique à Andromaque. Il n’y a donc pas de discussion attendue.

 La consigne délimite le domaine d’application, puisque les exemples seront tirés d’Andromaque.

II Définir la problématique

Le plus souvent, le sujet de dissertation soulève un problème sous la forme d’une phrase interrogative. Il faut le reformuler avec ses propres mots pour se l’approprier et en comprendre les enjeux.

Conseil

Le développement de la dissertation doit apporter progressivement les éléments de réflexion qui permettront de répondre au problème posé.

 

Cependant, il arrive que le libellé du sujet se présente sous la forme d’une affirmation. Dans ce cas, il faut faire émerger une question, c’est-à-dire problématiser le sujet en transformant la phrase affirmative en une phrase interrogative.

La problématique du sujet analysé précédemment pourrait être reformulée ainsi :

« En quoi les divers conflits que subissent les personnages d’Andromaque participent-ils du statut de héros tragique qui est le leur ? »

Zoom

Comprendre la consigne

Les consignes sont variées et importantes : d’elles découle souvent le plan à adopter.

Sujet

Ce qu’il faut faire

Type de plan

Expliquer / Commenter / « En quoi… ? »

Clarifier et valider l’opinion exposée.

thématique

Analyser

Décomposer un ensemble pour en déterminer les éléments essentiels et faire ressortir les liens qu’ils entretiennent.

thématique

Discuter

Confronter deux points de vue.

dialectique

« Pensez-vous que… ? » / « Dans quelle mesure… ? »

Il ne s’agit pas d’exprimer un point de vue personnel (malgré les apparences), mais de réfléchir à la validité d’une thèse tout en essayant de la nuancer, ou de la réfuter.

dialectique