Analyser un sujet de dissertation

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Construire une dissertation


Exercice stimulant, la dissertation se révèle souvent fructueuse le jour de l’examen : elle met à profit le travail engagé sur une œuvre du programme et valorise la réflexion personnelle sur le parcours de lecture. Elle nécessite avant tout un décryptage précis du sujet.

I Comprendre ce qui est demandé

Un sujet de dissertation peut être formulé de différentes façons : il importe d’en identifier la forme pour bien comprendre ce qui est demandé.

1 Le sujet interrogatif

Le sujet peut prendre l’apparence d’une question, souvent suivie d’une consigne demandant de développer l’argumentation en s’appuyant sur l’œuvre et le parcours.

Cette question peut s’adresser directement au candidat pour solliciter son opinion (« Selon vous… »). Elle peut aussi confronter deux points de vue en demandant de prendre parti.

Il faut veiller à la forme du libellé :

• Expliquez et commentez appelle le développement du sujet ;

• Discutez…, Pensez-vous que… invitent à la discussion ;

• Montrez que… impose une démonstration.

Ces consignes n’ont pas tout à fait le même sens et n’engagent pas la même réflexion. Attention au hors-sujet !

2 Le sujet affirmatif

À NOTER

Le sujet n’appelle jamais une réponse univoque et catégorique : vous devez toujours adopter une approche nuancée.

Le sujet peut aussi prendre l’apparence d’une affirmation, d’un point de vue à discuter : au candidat, alors, de déterminer la position qui lui semble la plus juste.

Il faut éviter d’exprimer sa position personnelle sur le sujet dans le développement de la copie. Vous pouvez toutefois la formuler de manière nuancée dans la conclusion si le sujet vous y invite (Pensez-vous que…). Vous n’êtes pas tant jugé sur votre opinion que sur la façon dont vous la démontrez.

Le sujet peut porter soit sur une affirmation formulée par les concepteurs du sujet, soit sur une citation d’un auteur.

II Formuler une problématique

1 L’explicitation des mots-clés

Pour faire l’analyse du sujet, on commence par identifier les mots-clés et les éventuels présupposés du sujet. Il faut d’emblée les mettre en relation avec l’œuvre et le parcours indiqués.

Il faut ensuite reformuler le sujet, c’est-à-dire le réécrire dans un langage courant. L’enjeu est d’expliciter la thèse contenue ou sous-entendue par le sujet : c’est elle qu’il conviendra de discuter dans la dissertation.

La reformulation doit permettre de vérifier la bonne compréhension du sujet, d’éviter le contresens (sujet mal compris) et le hors-sujet (limites du sujet mal définies et outrepassées).

2 La formulation de la problématique

À NOTER

Ne confondez pas la problématique et le sujet (même s’il s’agit d’une question) : la problématique, dégage les enjeux du sujet et ouvre la voie à la discussion.

Une fois le sujet explicité et reformulé, il faut essayer de trouver ce qui pose problème, ce qui ne va pas de soi dans la thèse qu’il défend.

Demandez-vous pourquoi la question se pose : quel est l’intérêt du sujet ?

Zoom

Du sujet à la problématique

Soit le sujet :

Dans la préface des Contemplations, Victor Hugo affirme que « ce livre contient […] autant l’individualité du lecteur que celle de l’auteur ». Dans quelle mesure cette affirmation peut-elle définir la poésie lyrique ?

05284_C11_01

Reformulation : « Le poète parle de tous les hommes en parlant de lui-même. »

Problématique : « L’universalité du je est-elle un critère suffisant pour définir la poésie lyrique ? »