Appliquer les principes de la chimie verte

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Economiser les ressources et respecter l'environnement
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Appliquer les principes de la chimie verte
 
 

FB_Bac_98601_ChiT_S_032

32

71

5

Rappels de cours

1Développement durable

 L’expression « développement durable » a été définie en 1987 dans le rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement ; sa définition est la suivante : « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

 En 1990, la promulgation de la loi de prévention de la pollution par les États-Unis marque un tournant décisif pour l’industrie, et notamment l’industrie chimique : plutôt que de traiter les déchets industriels produits, l’objectif est dorénavant de modifier les procédés pour prévenir la pollution. C’est ainsi que le concept de chimie verte est né.

2Principes de la chimie verte

 En 1991, l’U.S. Environmental Protection Agency en donne cette définition : « La chimie verte a pour but de concevoir des produits et des procédés chimiques permettant de réduire ou d’éliminer l’utilisation et la synthèse de substances dangereuses. »

 Des chimistes américains ont alors développé 12 principes de sa mise en œuvre.

1. Prévenir : la réduction de la production de déchets est préférable à l’investissement dans leur assainissement ou leur élimination.

2. Avoir recours à l’économie d’atomes : le but est de concevoir des synthèses optimisant l’incorporation au cours du procédé des matériaux utilisés dans le produit final.

3. Utiliser des synthèses chimiques moins nocives pour l’homme et l’environnement.

4. Concevoir des produits chimiques moins dangereux.

5. Utiliser des solvants et auxiliaires plus sécuritaires.

6. Améliorer les rendements énergétiques.

7. Utiliser des matières premières renouvelables.

8. Réduire les quantités de sous-produits obtenus ; limiter voire éliminer l’utilisation d’agents bloquants qui agissent sur la protection/déprotection de fonctions chimiques par exemple.

9. Utiliser des catalyseurs : favoriser les synthèses utilisant les réactifs catalytiques les plus sélectifs.

10. Concevoir des substances non persistantes.


 

exemple Le dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT) a été utilisé massivement dans les années 1940 dans la lutte contre le paludisme. Cependant ses propriétés physico-chimiques en font un polluant organique persistant. Son usage est aujourd’hui très réglementé.

11. Lutter en temps réel contre la pollution. Surveiller, contrôler en cours de production l’apparition de substances dangereuses.

12. Mettre en œuvre une chimie sécuritaire afin de prévenir les accidents.

 La chimie verte a connu depuis un développement mondial considérable dans pratiquement tous les domaines de recherche.

Méthode

Analyser un texte

« La mise au point du procédé catalytique d’obtention de l’ibuprofène au début des années 1990 a permis l’élimination totale des déchets que générait sa synthèse en six étapes durant les années 1960. À l’époque, la production de 13 000 tonnes de cet anti-inflammatoire engendrait 20 000 tonnes de déchets ! »

1. Relever dans ce texte ce qui détermine la mise en œuvre de la chimie verte dans la synthèse de ce médicament.

2. Quels en sont les principes respectés ?

Solution

1. La catalyse est ici déterminante !

2. Les principes de la chimie verte 1, 2, 3, 6, 8 et 9 sont respectés.

>>