Bien prononcer

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S - 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG - Tle ES ... | Thème(s) : L'épreuve orale
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Bien prononcer
 
 

FB_Bac_98599_AllT_TT_007

7

xx

1

Marquez bien les accents de mot et de phrase et?n’oubliez pas les «?h?» (qu’il faut souffler).

1L’accent de mot

? Il porte presque toujours sur le radical.

 

die Handlung, die Gesellschaft

?Les mots d’origine étrangère gardent leur accentuation d’origine.

 

der Roboter, die Nation

? L’addition d’un suffixe allemand à un mot étranger entraîne un déplacement de l’accent.

 

der Demokrat, mais die Demokratie

attention ! On prononce Europa, mais der Euroer?; Amerika, mais der Amerikaner.

? Dans les mots composés, l’accent principal porte sur le premier élément.

 

die Strassenbahn, die Hauptschwierigkeit

? La négation est toujours accentuée, notamment dans une ­opposition.

 

Ich teile diese Meinung nicht.

Seine Haltung war nicht fair, sondern frech.

2L’accent de phrase

C’est le groupe verbal qui porte l’accent de phrase.

?Si le verbe est à un temps simple, il est accentué.

 

Es regnet.

?Si le verbe est à un temps composé, ce n’est pas l’auxiliaire qui est accentué, mais la forme verbale, infinitif ou participe II.

 

Wir haben viel gelacht.

Sie werden bald kommen.

?Si le groupe verbal comporte un complément, c’est le complément qui est accentué.

 

Sie haben einen Wagen gekauft.

Notez bien
  • Quand le verbe comporte une particule séparable, il faut accentuer le radical du verbe et la particule.

Darüber gehen die Meinungen auseinander.

Teilen Sie ihm bitte diese Nachricht mit!

  • Les particules inséparables ne sont pas accentuées.

Der Autor behandelt das Thema des Exils.

Sie hat keine Antwort erhalten.

3Conseils pour la lecture d’un texte

? Notez bien que toutes les lettres se prononcent en allemand, mais qu’il n’y a pas de liaison.

? Respectez les unités de sens, ne les coupez pas par des pauses intempestives qui donneraient un caractère haché à votre élocution.

 

Es war /ein denkwürdiger Morgen //, als wir /Onkel Fred /halfen //, die frischgefüllten Eimer /an die Straßenbahnhaltestellen /zu bringen //, wo er /sein Geschäft /startete.

Heinrich Böll, Mein Onkel Fred, 1951

/ fin d’unité de sens (= pause légère)

// coupure nécessaire

>>