Campagnes électorales et mobilisation électorale

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Le système politique démocratique
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Campagnes électorales et mobilisation électorale

FB_Bac_98605_SspT_ES_011

11

29

4

Les campagnes électorales sont devenues un moment essentiel de la vie politique. Dans quelle mesure favorisent-elles la mobilisation des électeurs ?

1Les campagnes électorales : quelques généralités

Les campagnes électorales peuvent être définies comme l’ensemble des moyens mis en œuvre par les candidats aux élections, et par les partis qui les soutiennent, pour inciter les électeurs à voter pour eux.

ALes premières campagnes électorales

 Les campagnes électorales apparaissent en France à la fin duxixesiècle, à un moment où la compétition électorale devient un élément majeur de la vie politique.

 L’élargissement de l’électorat, avec la mise en place en 1848 du suffrage universel masculin, oblige les candidats à s’organiser dans des partis afin de mobiliser ce nouvel électorat lors des campagnes électorales (>fiche10).

BLe rôle des campagnes électorales

 Dans une démocratie représentative, la communication est un aspect essentiel de la vie politique, et les campagnes électorales constituent un moment particulièrement fort de cette communication.

 Les campagnes électorales doivent adopter des stratégies qui doivent permettre aux candidats d’être les plus efficaces possible. Ce marketing politique connaît certaines limites, notamment le risque de manipulation de l’opinion.

 Il ne faut pas surestimer les effets des campagnes électorales sur la mobilisation électorale*. Elles ont comme effet principal de mobiliser des électeurs déjà acquis aux idées des candidats. Elles les confortent dans leur choix électoral en leur faisant prendre conscience de l’importance de ce choix.

2Le déroulement des campagnes électorales

ALa campagne officielle

Il faut distinguer les campagnes électorales au sens large et les campagnes officielles.

 Un candidat peut mener campagne longtemps avant les élections, mais il existe une campagne officielle, courte et définie par la loi. Ainsi, en France, la campagne officielle de l’élection présidentielle s’ouvre le deuxième lundi précédant le premier tour.

 La loi sur les campagnes officielles définit les conditions d’accès aux médias, notamment à la télévision, afin d’assurer l’égalité de traitement entre les différents candidats même en dehors des campagnes officielles. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (csa) est garant de cette égalité.

 Depuis la fin des années 1980, diverses lois sur le financement des campagnes ont été votées. Elles définissent notamment la contribution de l’État au financement des campagnes électorales, et plafonnent le niveau des dépenses des partis. Leur objectif est d’assurer une plus grande transparence financière de la vie politique et d’éviter la corruption.

BCampagnes électorales et médias

 Avec l’élargissement du suffrage universel, les médias sont devenus des lieux essentiels du débat politique. Le rôle croissant de la télévision dans les campagnes électorales a fait craindre, en France, une emprise trop forte de ce média. Mais certains politologues soulignent que les médias influencent principalement les personnes déjà politisées ; leur rôle ne doit donc pas être surestimé.

 L’évolution des supports médiatiques peut influencer les campagnes électorales. Par exemple, lors de ses campagnes pour les présidentielles de 2008 et de 2012, le futur président élu Barack Obama a su utiliser les ressources procurées par Internet pour mobiliser ses sympathisants.


citation « Quatre ans de plus. » Message émis par B. Obama le soir de sa réélection en 2012 et retwitté près de 472 000 fois dans les trois heures qui suivirent.

Ainsi, notamment grâce aux réseaux sociaux, les relations entre les électeurs et les candidats deviennent plus informelles.

Conclure

Les campagnes électorales constituent un moment essentiel de la communication politique. Le cadre juridique et les moyens techniques de ces campagnes évoluent.

>>