Caractéristiques des plantes associées à la vie fixée

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Génétique et évolution
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Caractéristiques des plantes associées à la vie fixée

FB_Bac_98621_SvtT_S_019

19

49

4

Les plantes à fleurs (angiospermes) ont une vie dite fixée en raison de leurs racines qui les ancrent dans le sol. Leur organisation fonctionnelle est en relation avec les exigences de celle-ci (>dépliant,IV).

1Les contraintes de la vie fixée

 Les plantes assurent leur vie à l’interface entre l’air et le sol. Le milieu aérien est un milieu desséchant et le sol dispose de ressources nutritives diluées et dispersées. Ils sont tous deux variables dans le temps.

 Comme les plantes sont immobiles, elles doivent avoir des structures leur permettant de survivre dans ces conditions. Ainsi, au cours de l’évolution, différents processus trophiques (de nutrition), ainsi que des systèmes de protection, de communication et de reproduction se sont mis en place.

2Une organisation morphologique

 Une plante est divisible en trois structures adaptées à la vie fixée : les racines, la tige et les feuilles.


Les racines : elles ont un double rôle.

– Elles assurent l’ancrage de la plante et lui procurent une résistance au vent, mais sont aussi à l’origine de son immobilité. La plante est dépendante des variations de son milieu de vie dont elle ne peut fuir les contraintes.

– Elles sont aussi l’interface de prélèvement de l’eau et des ions, assurant ainsi la nutrition minérale de la plante indispensable à sa vie et à la réalisation de la photosynthèse.

La racine principale et ses ramifications recouvertes de poils absorbants accroissent la surface d’échanges avec le sol et ainsi les prélèvements permettant de pallier la grande dilution des ressources.

Les feuilles : elles sont le siège d’échanges gazeux (prélèvement de CO2 et rejet d’O2). Leur rapport surface/volume très fort procure une surface d’échanges très importante avec le milieu, permettant un intense échange de gaz et une réception de la lumière optimale.

La tige : elle comporte des tissus de soutien rigides permettant à la plante de lutter contre la gravité et assure la circulation de matières entre les racines et les feuilles.

3Des tissus conducteurs reliant les organes

 Tous les organes de la plante comportent des tissus conducteurs assurant le transport de deux types de sèves (doc.).

Doc. Coupe transversale dans une tige de clématite.

 La sève brute, riche en ions et eau, est transportée vers le haut de la plante, dans les vaisseaux du xylème. La sève élaborée, riche en sucres, est transportée vers le bas de la plante, dans les vaisseaux du phloème.

>