Comment définir la liberté ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires - Séries industrielles | Thème(s) : La liberté, nos libertés, ma liberté

A Une conquête progressive des libertés

Au XVIIIe siècle, les philosophes des Lumières réclament des libertés étendues à une large part de la population. La liberté est posée comme un droit naturel avec la Révolution française, elle est inscrite dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789). Elle est étendue à l’humanité entière par la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948). La liberté est concrétisée par un ensemble de lois : le droit.

Les libertés peuvent s’exercer individuellement ou collectivement.

Les libertés s’expriment par l’application de droits civils, politiques, économiques et sociaux. Toutes les libertés sont le fondement de la démocratie, actuellement garanties par la Constitution de la Ve République (1958). Les libertés paraissent normales pour ceux qui les vivent, mais sont souvent issues de conflits. Elles doivent s’adapter à l’évolution de la société et se défendre contre les pressions extérieures.

Exemples

Liberté individuelle : publication d’un ouvrage pour la liberté d’expression.

Liberté collective : manifestation ou grève pour la liberté d’expression.

Remarque

La liberté politique n’est acquise que progressivement : le droit de vote est réservé aux plus riches en 1791 ; il est élargi à tous les hommes en 1848 et aux femmes en 1944 (suffrage universel, masculin puis féminin). De même, les femmes ont longtemps lutté pour obtenir l’autonomie financière (loi de 1965 : la femme peut exercer une profession et ouvrir un compte bancaire sans l’accord du mari). De nombreuses libertés restent à conquérir, comme la parité dans les carrières, les salaires…

B Les libertés de l’individu

La liberté individuelle est celle de ne pas être arrêté ni emprisonné de façon arbitraire. Dans un État de droit, comme en France, c’est la loi qui prévoit les cas dans lesquels on peut arrêter ou emprisonner quelqu’un. Tant qu’elle n’est pas condamnée, toute personne est présumée innocente. Le droit à la sécurité et à la protection des libertés individuelles est contenu dans tous les règlements intérieurs scolaires.

La liberté de circulation est garantie par la loi. Toute personne, en France, peut se déplacer librement, s’installer dans la commune de son choix. Circuler librement ne peut se faire qu’en respectant certaines règles imposées dans l’intérêt de tous, comme les consignes de sécurité, le respect du code de la route, de la propriété privée…

Le droit au respect de la vie privée est nécessaire à la liberté individuelle : protection du domicile, libre choix de la vie personnelle et familiale, liberté des opinions personnelles, droit au secret des correspondances, droit à l’image (pas d’images diffusées sans le consentement de la personne concernée) et à la confidentialité des données personnelles…

C Les libertés de pensée

La liberté d’opinion désigne le droit d’avoir ou non des idées politiques, religieuses ou philosophiques. La liberté d’expression concerne les multiples moyens de diffuser ces idées (écrits, discours, presse, médias, réseaux sociaux, arts et lettres…). Elle est fréquemment protégée par la loi, et notamment la loi sur la liberté de la presse de 1881. La liberté de réunion implique de pouvoir s’assembler pour débattre démocratiquement, comme lors de réunions de quartiers où les citoyens peuvent faire des propositions au conseil municipal.

La liberté d’association est une autre forme de liberté d’expression. Les associations désignent des organismes composés d’au moins deux personnes, destinés à mener des projets à bien, à défendre des idées de façon régulière, sans but lucratif (loi de 1901), comme les associations de défense de l’environnement. Si ces associations entendent défendre les droits du travail, ce sont des syndicats (autorisés depuis 1884) ; le droit de grève et de manifestation existe depuis 1864. Si elles exercent leur liberté d’expression pour remporter des élections et appliquer un programme, ce sont des partis politiques.

Les lycéens bénéficient de ces libertés d’expression, d’association (foyer socio-éducatif, conseil de vie lycéenne…) et de réunion. Ils ont également le droit d’être représentés par l’élection démocratique des délégués de classe et des délégués pour la vie lycéenne.

Pour lire la suite :