Communication intra-spécifique et sélection sexuelle

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Biodiversité, résultat et étape de l'évolution


La communication correspond à la transmission et à la réception d’un signal. Elle favorise les comportements assurant la survie et le succès reproducteur des individus.

I La notion de communication

La communication se définit comme la transmission d’un signal d’un individu appelé émetteur à un ou plusieurs autres individus nommés récepteurs. Elle peut avoir pour effet de modifier le comportement du récepteur.

Un signal est un stimulus constituant un message pour le récepteur. Il existe différents types de signaux selon les modes et milieux de vie des organismes : les signaux visuels, auditifs, chimiques (habituellement olfactifs) et tactiles. Ces signaux définissent quatre grands types de communication : les communications visuelles, sonores, tactiles et chimiques.

La communication entre individus d’une même espèce est la communication intraspécifique. Elle permet une collaboration étroite entre les individus et permet une vie sociale.

05221_C04_F10_01

Doc 1 Schéma de principe de la communication

II La communication et le choix du partenaire

Doc 2 Dimorphisme sexuel chez les lucanes

05221_C04_F10_02

Les caractères sexuels secondaires favorisent la rencontre entre les individus sexués. Ils sont soumis à une sélection sexuelle, qui est la plupart du temps réalisée par les femelles.

Dans beaucoup d’espèces, les mâles possèdent des caractères sexuels secondaires spectaculaires entraînant un dimorphisme sexuel ; il est important pour les espèces animales vivant de façon solitaire.

Mot clé

Dimorphisme sexuel : différences entre le mâle et la femelle au sein d’une même espèce dues aux caractères sexuels secondaires (taille, coloration de certaines parties du corps, chant…).

Méthode

Déterminer le mode de communication des drosophiles

Il existe une grande diversité de formes de communication chez les animaux. Voici une série de comportements caractérisant la parade nuptiale chez la mouche du vinaigre.

À partir du document, indiquer pour chaque étape les types de signaux mis en jeu permettant la fonction reproductrice chez la drosophile.

Doc Parade nuptiale chez la mouche du vinaigre Drosophila melanogaster

05221_C04_F10_03

Conseils

Étape 1 Identifier pour chaque étape les types de signaux utilisés lors de l’interaction entre le mâle et la femelle.

Étape 2 Expliquer en quoi l’ensemble de ces étapes assure la fonction reproductrice chez la drosophile.

Solution

Étape 1 Dans un premier temps, le mâle « repère » une femelle de son espèce grâce à sa vision : il utilise la communication visuelle. Puis il détecte des substances chimiques libérées par la femelle grâce à son odorat : il s’agit d’une communication chimique. Enfin, quand le mâle émet un son, il sollicite l’ouïe de sa partenaire, il a ainsi recours à une communication auditive.

Étape 2 La reconnaissance entre les mâles et les femelles a lieu grâce à une diversité de signaux qui s’enchaînent selon une séquence précise. Les comportements engendrés sont un « passage » obligé avant la reproduction.