Confronter un texte et une image

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Analyser et interpréter un texte littéraire, une image
 

Les questions clés

Quels éléments rapprochent l’image et le texte ?

Quelles différences discernez-vous entre le texte et l’image ?

Comparez les impressions que suscitent en vous le texte et l’image.

A Analyser et confronter les deux documents

 Analysez chaque document et établissez un tableau comparatif (voir au verso).

 Interprétez ensuite ce tableau : quelles ressemblances et quelles différences observez-vous ? Justifiez vos remarques par des références précises aux documents.

Méthode N’analysez pas les documents l’un après l’autre mais organisez vos idées (ressemblances/différences).

 Essayez d’expliquer ces différences ou ces ressemblances (contexte, visée…).

B Exemple : confronter un texte et une séquence filmique

Document 1 : extrait de « Voyage au bout de la nuit », L.-F. Céline

 

J’ai vu les grands bâtiments trapus et vitrés, des sortes de cages à mouches sans fin, dans lesquelles on discernait des hommes à remuer, mais remuer à peine, comme s’ils ne se débattaient plus que faiblement contre je ne sais quoi d’impossible. C’était ça Ford ? (…) La visite [médicale avant l’embauche], ça se passait dans une sorte de laboratoire (…)

– Vous n’êtes pas venu ici pour penser, mais pour faire les gestes qu’on vous commandera d’exécuter. Nous n’avons pas besoin d’imaginatifs dans notre usine. C’est de chimpanzés dont nous avons besoin. Un conseil encore. Ne nous parlez plus jamais de votre intelligence ! On pensera pour vous mon ami ! Tenez-le vous pour dit…

Une fois rhabillés, nous fûmes répartis en files traînardes, par groupes hésitants en renfort vers ces endroits d’où nous arrivaient les fracas énormes de la mécanique.

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932

Document 2 : séquence d’ouverture des Temps modernes, C. ­Chaplin.

Rendez-vous sur YouTube pour visionner cette séquence.

 

02903_F17_01

02903_F17_02

Charlie Chaplin, Les Temps modernes (Modern Times), 1936.

Analyse au brouillon

 

Texte

Image

Sujet/thème

le travail à la chaîne

le travail à la chaîne

Genre

roman autobiographique

film en noir et blanc

Registre/tonalité

pathétique

satirique, ironique

Point de vue

interne (texte à la 1re personne)

plongée (observateur qui domine le sujet)

Composition

description, dialogue, pensées du narrateur

plan d’ensemble xi-xii

Procédés

métaphore, animalisation

plans juxtaposés

Fonction

argumenter

argumenter

Effets

pitié, révolte

rire ou sourire

Message

L’industrie aliène l’homme qui perd son individualité

L’industrie aliène l’homme qui perd son individualité

Réponse rédigée

 

Quels éléments rapprochent le texte et la séquence filmique ?

L’extrait du Voyage au bout de la nuit, roman à la 1re personne de Céline (1932), décrit la visite médicale du protagoniste pour être embauché dans une usine Ford aux États-Unis ; la séquence initiale du film en noir et blanc de Charlie Chaplin Les Temps Modernes (1936) présente le début de journée de travail des ouvriers.

Les deux documents abordent, à peu près à la même époque, à la suite de la crise de 1929, le même sujet : la condition des ouvriers qui travaillent à la chaîne. Le texte et l’image sont argumentatifs et visent à dénoncer la modernisation qui aliène l’homme et lui enlève toute individualité.

Pour rendre compte de cette déshumanisation, Céline et Chaplin recourent tous deux au procédé de l’animalisation : Céline, du point de vue interne du protagoniste, parle de « files traînardes », de « cages à mouches » et de « chimpanzés », qui ne peuvent presque pas remuer dans un « laboratoire » ; Chaplin juxtapose deux plans en plongée et en parallèle, le premier sur un troupeau de moutons entassés, le deuxième identique mais sur une foule d’ouvriers au sortir du métro vers l’usine.

Cependant les deux documents diffèrent dans leur tonalité, l’un – le texte – est pathétique tandis que l’autre – le film – fait sourire.