Construire le plan d'une dissertation

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Construire une dissertation


Au travail sur l’intitulé du sujet succède la phase capitale d’élaboration du plan qui garantit la qualité de la démonstration qui y sera opérée.

I Trouver des idées

1 Interroger les mots-clés

Pour trouver des idées, on peut commencer par interroger les mots-clés identifiés lors de l’analyse du sujet : il faut les questionner, se demander quel(s) sens leur donner et les replacer dans un contexte plus large.

On peut aussi essayer d’apporter des réponses à la question posée et chercher des arguments ou des exemples qui les justifient.

2 Mobiliser ses connaissances

À NOTER

Le sujet de dissertation n’est pas une question de cours ! Il ne s’agit pas de réciter une leçon apprise en amont mais bien d’engager une réflexion personnelle.

La dissertation porte sur l’un des quatre parcours étudiés pendant l’année : vous disposez donc de connaissances propres à nourrir votre réflexion. Attention toutefois à ne retenir que les éléments pertinents pour le sujet en question.

Appuyez-vous bien sûr sur l’œuvre lue en classe : demandez-vous comment le problème soulevé par le sujet s’applique à celle-ci. Établissez également des liens avec les textes étudiés dans le cadre du parcours pour élargir la réflexion.

Si le sujet porte sur une citation empruntée à l’auteur de l’œuvre étudiée, il faut replacer la citation dans un contexte historique et littéraire.

II Trouver des exemples

1 Une étape nécessaire

L’identification d’exemples à mobiliser se fait en même temps que la recherche des idées : il faut trouver un exemple pour chaque idée avancée.

Par exemple, on n’entend pas seulement la simple mention d’une œuvre et de son auteur, mais l’exploitation d’un passage précis.

2 Les sources à exploiter

Le sujet est généralement suivi de la consigne suivante : « Vous développerez votre argumentation en vous appuyant sur les œuvres étudiées en classe et sur vos lectures personnelles. »

Conseil

Ne sélectionnez pas dans vos lectures des œuvres mineures, à valeur littéraire limitée : cela donnerait l’impression que vous n’avez pas de culture littéraire.

Cette consigne suggère plusieurs pistes d’illustrations à l’appui de la démonstration :

– l’œuvre étudiée en classe, qu’il convient absolument d’exploiter ;

– les autres lectures qui s’inscrivent dans le parcours associé (groupements de textes, lectures cursives…) ;

– vos lectures personnelles effectuées sur le conseil des enseignants, grâce aux manuels ou de votre propre initiative.

III Bâtir le plan

Une fois les idées répertoriées, il faut les ordonner. Pour y parvenir, on peut s’appuyer sur un certain nombre de plans-types.

Il faut cependant manier ces plans avec précaution : le plan doit s’adapter au sujet, et non l’inverse ! On évitera donc de plaquer un plan préfabriqué sur le sujet : le plus souvent, le plan adopté découle logiquement de l’analyse du sujet.

Zoom

Choisir un plan adapté au sujet

Les deux types de plans les plus fréquemment utilisés pour construire une dissertation littéraire sont le plan dialectique et le plan thématique.

 

Plan dialectique

Plan thématique

Type de sujet

Discuter une thèse

Développer une thèse sous différents angles

Structure

I. Thèse (point de vue du sujet)

II. Antithèse (point de vue opposé)

III. Synthèse (surmonte l’opposition)

I. 1er aspect de la thèse

II. 2e aspect de la thèse

III. 3e aspect de la thèse

Inconvénients

• Risque de contradiction entre I et II

• Risque de redite dans le III

Pour éviter cela, mettez en relation les termes du sujet avec une notion connexe.

• Risque d’effet catalogue, sans problématisation

• Risque de plan à tiroirs, sans continuité logique

Avantages

Plan dynamique, qui montre la pensée en train de s’élaborer

Saisit tous les aspects d’une question, dans des domaines variés.

Il existe un 3e type de plan, le plan analytique, plus adapté aux sujets d’histoire : il permet de développer une explication (contextualisation, approfondissement, élargissement).