De l’eau naturelle à l’eau potable

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : Vers une agriculture durable
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
De l’eau naturelle à l’eau potable
 
 

FB_Bac_98620_Sci1_LES_028

28

63

5

1Les critères de potabilité de l’eau

? Une eau est considérée comme potable lorsqu’elle peut être bue à raison de deux litres par jour toute une vie, sans risque pour la santé.

? En France, 63?paramètres permettent de contrôler la qualité de l’eau?: ils concernent le caractère sain de l’eau (absence de micro-organismes, quantité limitée de substances indésirables ou toxiques) mais aussi ses caractéristiques organoleptiques (odeur, saveur, turbidité) et physicochimiques (, température,?etc.).

2Le traitement de l’eau

? L’eau brute, captée, est traitée dans une usine de production d’eau potable afin d’être rendue propre à la consommation humaine. Elle y subit de nombreuses interventions qui la font répondre aux paramètres de potabilité. Il existe principalement deux voies d’opération?:

– la première, la plus répandue, utilise des traitements chimiques?;

– la deuxième, qui tend à se développer, repose sur les technologies récentes de nanofiltration.

Toutes les usines ne procèdent pas au même traitement car celui-ci dépend de la qualité de l’eau brute captée.

? Un traitement complet de l’eau brute (doc.?1) comprend en général trois grandes étapes.

  • Le prétraitement élimine les gros déchets en les retenant par une grille (dégrillage) et pour supprimer le fer, le manganèse et les algues, par oxydation à l’ozone notamment.
  • La clarification tend à supprimer les particules en suspension. Pour faciliter cette étape, on utilise des réactifs chimiques qui agglomèrent les particules les plus fines (procédés de coagulation et floculation)?: rendues plus lourdes, ces particules sont plus facilement retirées par décantation puis par filtration. À la fin de cette étape, l’eau est claire.
  • L’affinage élimine les germes pathogènes tels virus et bactéries, ainsi que les micropolluants organiques comme les pesticides. Cette étape utilise les procédés d’ozonisation et de filtration sur charbon actif.

? Avant que l’eau ne soit envoyée dans le réseau de distribution, on procède encore à une chloration pour éviter tout risque de contamination ultérieure.

Doc. 1 Les étapes du traitement de l’eau potable.

 

3L’adoucissement d’une eau dure

Pour éviter les désagréments d’une eau dure (>?fiche27), on peut utiliser un adoucisseur d’eau. Le plus souvent, cet appareil réduit la dureté de l’eau en remplaçant les ionscalcium et magnésium par des ions sodium. Une résine échange les ions (doc.2)?; une fois saturée en ions calcium et magnésium, un rinçage par une solution riche en ions sodium régénère la résine.

>