Fiche de révision

Défense et sécurité à l'échelle européenne

Contenu

A La Défense et la construction européenne depuis 1992

Depuis l'effondrement de l'URSS en 1991, l'Union européenne, fondée par le traité de Maastricht (1992), s'intéresse de plus en plus à la sécurité des citoyens et à la Défense des États membres. L'Union européenne a ajouté à la dimension économique un volet politique pour protéger la paix en Europe, les valeurs démocratiques et les droits de l'homme.

Le traité de Maastricht esquisse une politique extérieure de sécurité commune (PESC), qui se traduit, avec le traité d'Amsterdam (1997), par une coopération accrue entre les États membres en matière de justice et de police. Il initie également l'Eurocorps, une tentative de création d'armée européenne, mais celle-ci reste limitée à cinq États membres (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Espagne), pour des questions pratiques (différences importantes de gestion militaire d'un pays à l'autre).

Lors du sommet franco-britannique de Saint-Malo (1998), les États membres créent la politique européenne de sécurité et de défense (PESD). Des opérations communes sont menées avec les États membres volontaires dès 2003 (ex. : opération Artémis pour la protection des populations civiles en République Démocratique du Congo…).

B Une coopération accrue face aux dangers du monde actuel

La politique de sécurité et de défense commune (PSDC), créée par le traité de Lisbonne (2007), fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune de l'UE. Elle a pour but de donner une capacité militaire opérationnelle à l'UE, pour des actions de maintien de paix, de prévention des conflits et des missions humanitaires (ex. : mission EUTM République centrafricaine, d'aide humanitaire et d'aide à la formation des forces militaires centrafricaines dans l'esprit de la protection des populations civiles).

L'UE encourage la coopération entre États membres dans les politiques de sécurité commune, en particulier dans les missions de lutte contre le terrorisme (surtout depuis les attentats en France de 2015). L'UE souhaite se rendre ainsi plus efficace, notamment par des missions extérieures à son territoire, au sein de l'ONU et en partenariat avec l'OTAN dans les missions de défense internationale, et améliorer ainsi son rôle de puissance politique internationale. En cas d'intervention, les États membres doivent fournir des moyens civils et militaires à l'UE, en fonction de leurs capacités.

En 2016, le sommet de Varsovie renforce la coopération entre l'OTAN et l'Union européenne. La même année est créé un fonds européen de la Défense pour financer des actions communes et des projets militaires communs, rapprochement nécessaire pour assurer la défense européenne. Un plan d'action et d'innovation industrielle et technologique doit aussi, depuis 2016, renforcer les technologies militaires des États membres.

Mots-clÉs

Coopération : mise en commun de moyens diplomatiques, financiers et militaires entre les membres de l'UE pour concevoir et appliquer une Défense commune.

OTAN : organisation du traité de l'Atlantique Nord (1949) : alliance militaire défensive internationale, rassemblant les États-Unis, l'Europe et de nombreux États de l'ONU.

#synthèse

Je mémorise autrement

foucherconnect.fr/20pbpro80

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner