Des formes urbaines étendues et complexes

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : La métropolisation : un processus mondial différencié


L’urbanisation à l’échelle mondiale laisse apparaître des ­nouvelles formes d’espaces urbains, liées à la croissance de sa population et à l’extension spatiale des métropoles. Ces dernières forment un réseau cohérent, concentrant et redistribuant les flux de capitaux, de marchandises et d’informations et les mobilités humaines.

I De la métropole à la mégalopole

mot clé

Une mégalopole est une grande région urbaine regroupant plusieurs métropoles millionnaires reliées entre elles par un réseau dense d’axes de transport et de communication.

Dans certains territoires, les métropoles peuvent être intégrées à des ensembles urbains plus vastes appelés mégalopoles.

1 Trois mégalopoles majeures

La Megalopolis du Nord-Est des États-Unis, ou la « Bos-Wash », s’étend de Boston à Washington en passant par New York, Philadelphie et Baltimore. Elle regroupe environ 55 millions d’habitants.

La mégalopole européenne rayonne de Londres à Milan et relie de nombreuses métropoles (Bruxelles, Amsterdam, Francfort…) grâce à un maillage serré du réseau de communication et de transport. Elle concentre environ 80 millions d’habitants.

La mégalopole japonaise, s’étend de Sendai à Fukuoka et sur trois des quatre îles principales du Japon (Honshu, Shikoku et Kyushu). Elle regroupe 100 millions d’habitants sur les 127 millions du Japon. Le tiers des habitants de la mégalopole vit dans la plaine du Kantô où se situe Tokyo. Le train à grande vitesse Shinkansen relie les différentes métropoles de la mégalopole.

2 Corridors urbains et conurbations

À ces mégalopoles, s’ajoutent de grands corridors urbains ou mégalopoles en cours de formation. C’est le cas aux États-Unis de la « San-San », de San Diego à San Francisco en Californie ou de la « Chi-Pitts » de Chicago à Pittsburgh dans la région des Grands Lacs. Ce façonnage est aussi visible au Sud-Est du Brésil avec le triangle São Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte ; en Chine autour de Shanghai, ou encore au sud-ouest de l’Inde dans l’État du Kerala.

L’extension des villes fait apparaître de nouvelles formes urbaines comme les conurbations, ensembles urbains formés par au moins deux agglomérations dont les banlieues respectives, en s’étendant, finissent par se rejoindre. L’ensemble formé par les villes d’Osaka et Kobé au Japon en est un bel exemple.

II L’archipel mégalopolitain mondial

Les métropoles constituent les têtes de pont de l’économie mondiale et jouent un rôle essentiel dans la mondialisation. Les métropoles constituent des nœuds primordiaux pour les échanges internationaux, en particulier lorsqu’elles sont sur le littoral et adossées à un port d’envergure mondiale. Shanghai bénéficie d’un complexe portuaire de trois ports, dont le port en eau profonde de Yangshan permettant d’accueillir les plus grands porte-conteneurs.

mot clé

L’archipel mégalopolitain mondial représente, à l’image d’un archipel, le fonctionnement en réseau discontinu mais cohérent des métropoles dans le cadre de la mondialisation.

Les métropoles fonctionnent en réseau. En témoignent les mobilités touristiques qui s’opèrent entre les métropoles européennes : la majorité des touristes européens qui visitent ces métropoles sont issus d’une autre métropole. ­Olivier Dollfus parle d’un « archipel mégalopolitain mondial ».

Toutefois, les métropoles attirent et rayonnent à différentes échelles. Leur ancrage territorial est essentiel dans leur fonctionnement, notamment au niveau de la sphère productive : la production réalisée sur son territoire ou dans ses espaces périphériques participe, au travers des exportations, à son rayonnement.


Zoom


La Mégalopolis du Nord-Est des États-Unis

05287_CH07_C_02

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.