Des territoires intégrés au système-monde

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation


Dans le contexte de la mondialisation, de nouvelles logiques spatiales s’imposent et recomposent les territoires : métropolisation, littoralisation, organisation en réseau. Certains espaces s’adaptent et favorisent l’intégration de la France à l’espace-Monde.

I Des territoires métropolitains, centres du système-monde

La métropolisation est un processus sélectif qui favorise un petit nombre de territoires urbains au détriment des autres.

1 Quartiers des affaires et technopôles

Le quartier des affaires est un lieu de pouvoir et de commandement car il concentre les sièges sociaux des entreprises. La Défense illustre ce rayonnement mondial : premier quartier d’affaires d’Europe, il rassemble 3 600 entreprises, dont 15 des 50 premières entreprises mondiales, 1 500 sièges sociaux et 180 000 salariés.

Les métropoles se sont toutes dotées d’un technopôle, territoire où les activités de recherche et les entreprises de haute technologie travaillent en synergie. L’objectif est de favoriser l’innovation qui permet aux entreprises d’être compétitives.

2 Des territoires mis en réseau

Les métropoles deviennent des hubs car elles se sont dotées de nombreuses voies de communication qui sont interconnectées et possèdent parfois des plates-formes multimodales.

Mot clé

Les plates-formes multimodales sont des zones réservées à des activités de transport et/ou de logistique où plusieurs modes de transport se combinent. Ce système permet d’augmenter la fluidité et la quantité des flux.

Ainsi, elles réceptionnent et concentrent les flux matériels (hommes et marchandises) et invisibles (capitaux, informations, services). Puis elles les redistribuent sur tout le territoire national et européen. Paris, ville globale, grâce à ses aéroports, gares et nœuds autoroutiers diffuse les flux à l’échelle mondiale.

II Littoraux et frontières, interfaces mondialisées

1 Une littoralisation des populations et des activités

Les littoraux sont devenus des lieux actifs et attractifs, avec la maritimisation de l’économie.

Sous l’impulsion de l’État, des zones industrialo-portuaires (ZIP) ont été construites à Dunkerque, Le Havre et Fos-sur-Mer, associant les fonctions portuaires et industrielles. Cela leur permet d’accueillir des tankers et des porte-conteneurs du monde entier. Elles facilitent les ruptures de charge et la baisse des coûts de transport des matières premières.

Les littoraux sont les réceptacles d’un tourisme mondial. Ainsi, le littoral méditerranéen a été repensé et aménagé, transformant des côtes peu attractives (marécages, moustiques) en stations balnéaires comme La Grande-Motte, où se déploient des immeubles pyramidaux avec un port de plaisance, des hôtels, des centres commerciaux.

2 Les frontières, espaces de collaborations

Des flux transfrontaliers de marchandises, de touristes et de travail se sont amplifiés avec l’approfondissement de l’intégration européenne et le renforcement des coopérations (métropoles transfrontalières, Eurorégions).

chiffre clé

360 000 habitants des zones frontalières françaises travaillent dans un pays limitrophe, en particulier en Suisse et au Luxembourg.

Zoom

Delta 3, une plate-forme trimodale de dimension européenne

06471_CH12_C_02

Delta 3 est inaugurée le 15 décembre 2003 à Dourges près de Lille (Hauts- de-France). Elle a pour objectifs de favoriser le développement du transport combiné, d’offrir une plateforme logistique à l’échelle européenne et de connecter la France aux ports du Nord-Ouest européen (Rotterdam, Anvers).

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.