Dialoguer avec l’examinateur

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale - 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG | Thème(s) : Expliquer un texte et présenter une œuvre à l’oral


L’entretien est un dialogue avec l’examinateur, et non un interrogatoire. Montrez-vous dynamique et de bonne volonté, et mettez tout en œuvre pour convaincre votre interlocuteur de votre intérêt pour l’œuvre et de votre bonne compréhension de celle-ci.

I Les critères d’évaluation

Les éléments évalués lors de l’entretien sont :

– votre capacité à défendre une lecture personnelle ;

– votre capacité à expliquer et à justifier un choix ;

– votre aptitude au dialogue ;

– la qualité de votre expression orale ;

– vos qualités d’analyse et d’argumentation, de communication et de persuasion ;

– votre capacité à établir des liens entre la lecture littéraire et les autres champs du savoir.

Pour réussir, vous devez donc :

– développer vos réponses, sans attendre que l’examinateur renchérisse ;

– aller au-delà de la question posée par le jury ;

– rebondir sur les suggestions de l’examinateur ;

– utiliser si nécessaire des exemples précis (passages, citations…) ;

– ouvrir sur d’autres œuvres ou d’autres thèmes abordés en lien avec l’œuvre choisie.

II Anticiper les questions de l’examinateur

Voici quelques exemples de questions qui pourraient vous être posées.

Justifier ses choix

• Pourquoi avez-vous choisi cette lecture ?

• Un personnage vous a-t-il particulièrement plu ?

• Y a-t-il des aspects de cette œuvre que vous n’avez pas appréciés ? Pourquoi ?

Exprimer sa sensibilité artistique

• En quoi cette œuvre vous a-t-elle touché·e ?

• Quels messages transmet-elle ?

• Que pensez-vous du style de l’auteur ?

Développer un avis personnel

• En quoi a-t-elle fait évoluer votre regard sur telle thématique ?

• Partagez-vous l’avis de l’auteur sur telle question ?

• Les thématiques abordées vous semblent-elles encore d’actualité ?

• Pouvez-vous rapprocher l’œuvre d’autres textes ?

III Quelques conseils pour réussir

Mémorisez quelques citations marquantes, ou ayez en tête certains passages auxquels vous pourrez faire référence pour développer votre analyse. Ces éléments doivent vous permettre de justifier vos interprétations ou de souligner ce que vous appréciez particulièrement dans l’œuvre.

CONSEIL

Les questions de l’examinateur seront volontairement ouvertes pour vous inviter à développer vos réponses : ne vous contentez donc pas de réponses minimales !

N’hésitez pas à mentionner les difficultés que vous avez rencontrées et l’évolution de votre perception de l’œuvre : par exemple, un aspect que vous n’aviez pas compris lors de votre première lecture de l’œuvre et qui a été éclairé par votre travail en classe ou par une recherche personnelle.

Si vous suggérez un rapprochement entre l’œuvre choisie et une autre œuvre ou un fait d’actualité, vous devez être capable de le justifier pendant l’entretien : faites donc quelques recherches préalables pour savoir de quoi vous parlez !

Zoom

Un exemple d’entretien

Vous avez choisi de présenter La Chartreuse de Parme de Stendhal. Voici quelques questions qui pourraient vous être posées, avec des pistes de réponse.

« Avez-vous des interrogations qui subsistent après votre lecture ? »


« Je continue à m’interroger sur le dénouement de l’intrigue et les raisons pour lesquelles un amour raisonnable et concret entre Fabrice et Clélia est impossible. Certains choix m’ont laissé perplexe : le dénouement semble exagérément tragique et on peut se demander si Stendhal souhaite que le lecteur adhère à cette hécatombe finale ou s’il s’agit d’un moyen de faire ressortir l’aspect fictionnel de son intrigue, d’échapper au réalisme. »

« Vous avez évoqué le caractère réaliste de La Chartreuse de Parme, pourriez-vous justifier ? »


« Tout d’abord, le cadre spatio-temporel du roman est réaliste : les lieux sont précisément décrits (Milan, Parme, le lac de Côme…). Des évènements historiques sont également retracés, comme la bataille de Waterloo. Stendhal évoque des lieux qui le fascinent et des épisodes qu’il a réellement vécus, comme les campagnes napoléoniennes. Cependant, contrairement au Rouge et le Noir, l’action de La Chartreuse de Parme n’est pas contemporaine de son écriture, ce qui limite en partie les effets de réalisme. »

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.