Différentes écritures d’un nombre complexe

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : Nombres complexes : points de vue algébrique et géométrique


Les nombres complexes ont été définis par leur forme algébrique. Mais tout nombre complexe non nul admet une autre forme, dite forme trigonométrique, qui permet de simplifier certains calculs dans .

Le plan orienté est muni d’un repère orthonormé direct O;u,v.

I Module et argument d’un nombre complexe non nul

Soit z=a+ib avec a;b2 un nombre complexe non nul et M son image dans le plan complexe.

Le module du nombre complexe z, noté z, est le réel z=a2+b2=OM.

Un argument du nombre complexe z est une mesure, en radians, de l’angle orienté de vecteurs u;OM. On le note argz et argz=u;OM=θ à 2π près.

06467_C14_03

À noter

Si θ est un argument de z, alors θ + 2kπ (k entier relatif) est aussi un argument de z.

Cas particuliers :

argz=0z

argz=π2πz est imaginaire pur.

II Forme trigonométrique et notation exponentielle

Tout nombre complexe z non nul peut s’écrire sous la forme :

z=rcosθ+isinθ

r=z et θ est un argument de z. C’est la forme trigonométrique de z.

Si z=rcosθ+isinθr et θ sont deux réels avec r > 0, alors r=z et θ est un argument de z.

En notant eiθ=cosθ+isinθ, alors z=rcosθ+isinθ s’écrit :

z=reiθ

C’est la notation exponentielle de z.

À noter

U=eiθ,θ est l’ensemble des nombres complexes de module 1.

Pour le point Mz du plan complexe : zU M est sur le cercle trigonométrique.

Méthodes

1 Passer de la forme algébrique à la forme trigonométrique

Déterminer la forme trigonométrique et la notation exponentielle de chacun des nombres complexes :

a. z=22i3

b. z = 5

Conseils

Pour trouver la forme trigonométrique de z = a + iba et b sont des réels :

Étape 1 On calcule z=r=a2+b2 (z ≠ 0 donc r ≠ 0).

Étape 2 On factorise l’expression par r : on a z=rar+ibr.

Étape 3 On détermine un réel θ tel que cosθ=ar et sinθ=br.

Solution

a. Étape 1 z=22i3=22+232=4+12=16=4.

Étape 2 En factorisant l’expression de z par son module r = 4, on obtient :

z=422i34=412i32=412+i32.

Étape 3 On cherche un réel θ tel que cosθ=12 et sinθ=32.

On obtient θ=π3+2kπ, avec k.

Ainsi z=4cosπ3+isinπ3=4eiπ3.

b. De même, on trouve :

z′ = 5(−1 + 0 × i) = 5cosπ+isinπ=5eiπ.

À noter

z a pour argument π3π;π, mais aussi π3+2π=5π30;2π par exemple.

2 Passer de la forme trigonométrique à la forme algébrique

Écrire chacun des nombres complexes suivants sous forme algébrique.

a. z=3cos5π6+isin5π6

b. z=2eiπ4

Conseils

Si z=reiθ=rcosθ+isinθ avec r > 0, alors la forme algébrique de z est z=a+ib avec a=rcosθ et b=rsinθ.

Solution

a. z=3cos5π6+isin5π6=332+i12=32+i32.

b. z=2eiπ4=2cosπ4+isinπ4=222+i22=1+i.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.