Écriture poétique et quête du sens

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Écriture poétique et quête du sens
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Écriture poétique et quête du sens

FB_Bac_98608_Fra1_TT_032

32

81

5

Dire l’amour, dire la souffrance, combattre, crier, observer… Que dit la poésie ?

1Le poète et le sacré

ALe lyrisme

 À l’origine du lyrisme(>fiche6), on trouve la légende d’Orphée, poète s’accompagnant de la lyre pour charmer, par la beauté de ses chants, les dieux, les hommes, les animaux, la nature même.

 Lorsque meurt sa femme Eurydice, il obtient des dieux une faveur accordée à nul autre mortel : descendre aux Enfers, en ramener sa femme, à condition de la précéder sans se retourner. Or il se retourne et sa femme meurt une seconde fois. Revenu chez les hommes, il chante sa douleur.

 Cette légende fait d’Orphée l’emblème du poète. Il est associé au lyrisme heureux (l’hymne à la nature et à l’amour) et au lyrisme élégiaque (la déploration, la douleur du « je » face à la mort, à l’absence).

 Elle fait surtout du poète un homme qui, seul parmi les hommes, accède au sacré, à l’interdit et en rapporte une parole autre.

BLa fureur poétique et l’enthousiasme

 Le xvie siècle reprend une conception ancienne pour expliquer l’inspiration et l’imagination du poète : on parle de fureur poétique ou d’enthousiasme.

 Le poète, comme le prophète biblique ou la pythie grecque, est habité d’une parole divine, qui peut emprunter la voie du rêve et de tout ce qui relève du domaine de l’onirique.

CFonction du poète


citation

« Peuples ! écoutez le poète ! Écoutez le rêveur sacré ! » V. Hugo, 1840

Cet arrière-fond culturel éclaire les conceptions de Victor Hugo et d’Arthur Rimbaud.

 Pour Hugo, le poète est un prophète qui détient la vérité et éclaire la nuit des hommes.

 Pour Rimbaud, c’est par un travail sur lui-même, qui le met dans un état hors du commun, que le « poète se fait voyant par un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens. »

2Le poète et le monde

ADes thèmes universels

 On parle de topos (au pluriel, topoï) au sens large pour désigner des thèmes récurrents dans la littérature. La poésie a ses propres topoï : la rencontreamoureuse, le sonnet adressé à une dame, le poète conversant avec la mort, la fuite du temps, par exemple.

 L’amour est un thème universel qui traverse les époques. Au xvie siècle, la poésie de Ronsard exploite le topos de l’innamoramento. Les poèmes de l’innamoramento présentent les mêmes étapes : le moment de la rencontre, le souvenir de la rencontre ; et les mêmes caractéristiques : l’amour est soudain, imprévisible, foudroyant et le regard est souvent comparé à une flèche.

attention ! Chaque auteur a sa propre esthétique. Il faut donc être attentif à reconnaître le topos et à en voir la singularité.

BL’engagement dans le monde

 Célébrer. La poésie sert l’éloge par exemple dans l’ode (hymne à la gloire de la nature) ou le blason (qui célèbre une partie du corps féminin).

 Combattre. Ronsard et d’Aubigné instaurent un dialogue polémique entre deux camps opposés, les catholiques et protestants. La poésie devient violente.

 Dénoncer. Le pouvoir d’évocation de la poésie peut être mis au service de la dénonciation d’actes barbares : Hugo dans « Souvenir de la nuit du 4 », Éluard dans « La victoire de Guernica ».

 Réfléchir. Tout poème dans lequel le poète expose sa conception de la poésie et la met en pratique est appelé un «art poétique».

Conclure

Le poète est à la fois hors du monde et dans le monde. En ce sens on peut dire que toute parole poétique est une parole engagée.

>>

Pour lire la suite, inscrivez-vous.
Déjà inscrit ? Connectez-vous à votre compte.