Être à l'aise le jour J

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : Réussir l'épreuve
 

Pour réussir sa présentation orale, il faut bien se préparer avant et s’exprimer avec aisance devant le jury : la qualité de l’expression orale vaut pour la moitié des points.

1 Bien se préparer

A Préparer son exposé

 Faites des fiches claires et efficaces, comportant le plan de votre exposé et les informations essentielles à développer.

 Pour rendre votre soutenance vivante et concrète, présentez des documents (photographies, documents sonores, vidéos, objets…).

 

Par exemple, si vous avez réalisé un automatisme piloté par ordinateur, ne vous contentez pas de présenter la réalisation finale, intégrez les plans et des photographies des différentes étapes de la construction, des machines et outils utilisés…

 Ne laissez pas dans l’exposé des mots dont vous ne connaîtriez pas le sens : si vous ne comprenez pas ce que vous dites, ou s’il y a des confusions, le jury vous interrogera sur ces points lors de l’entretien.

B S’entraîner

astuce Filmez-vous puis visionnez la vidéo, avec un témoin, et notez tous les petits défauts. Recommencez jusqu’à ce que vous vous trouviez parfait(e) !

 Dans les jours qui précèdent l’oral, entraînez-vous à dire votre exposé devant un miroir, votre famille ou des amis. Chronométrez-vous pour vous assurer que votre exposé n’est ni trop court ni trop long.

 Plus vous aurez répété, plus vous serez à l’aise. Si vous présentez un projet avec des camarades, répétez ensemble : il faut que chacun sache ce que les autres vont dire.

C La veille de l’oral

Préparez votre tenue, qui doit être sobre et correcte : un jean, une chemise ou un chemisier, et une veste, dans lesquels vous vous sentez bien, sont un bon choix.

Couchez-vous tôt pour être en forme le jour J. Prévoyez d’arriver avec une avance de 10-15 minutes, afin de trouver la salle.

2 S’exprimer avec aisance devant le jury

A Utiliser un langage correct

Vous devez vous exprimer dans un langage courant ou soutenu, sans faute de français.

 Prononcez les négations et toutes les lettres des mots.

Ne dites pas : Je sais pas. Dites : Je ne sais pas.

Ne dites pas : un ch’fal. Dites : un cheval.

 Évitez les mots abrégés et bannissez les onomatopées et les mots familiers ou enfantins.

Ne dites pas : photo, télé. Dites : photographie, télévision.

Ne dites pas : euh..., bah…

Utilisez des mots de liaison et dites : eh bien, alors, donc.

Ne dites pas : la dame, le monsieur, faire un bisou.

Dites : la femme, l’homme, embrasser.

 Utilisez un vocabulaire adapté à votre sujet, notamment le vocabulaire technique du domaine dans lequel s’inscrit votre projet.

Si vous présentez une lecture, ne dites pas que vous avez lu « un livre » mais dites que vous avez lu « un roman ».

B Trouver le rythme juste

 Un rythme trop rapide rendra peu compréhensible votre exposé. Un rythme trop lent lui fera perdre son intérêt.

 Il faut articuler et adopter un ton vivant : augmentez le volume de votre voix pour mettre en valeur les idées fortes.

Ne lisez pas votre exposé et ne l’apprenez pas par cœur, cela vous ferait perdre toute spontanéité.

C Bien se tenir

05275_FB_EO_F09

 Le langage du corps compte autant que la parole. Adoptez une attitude sérieuse et professionnelle.

Ne vous recoiffez pas, ne vous balancez pas…

 Tenez-vous droit(e), les pieds bien à plat. Pour éviter d’être trop statique, déplacez-vous pour présenter vos documents ou pour écrire au tableau. Occupez l’espace !