Exploiter un titrage acido-basique

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Economiser les ressources et respecter l'environnement
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Exploiter un titrage acido-basique

FB_Bac_98601_ChiT_S_038

38

81

5

Rappels de cours

1Titrage pH-métrique

 On suit l’évolution du au fur et à mesure de l’ajout de la solution titrante dans la prise d’essai de la solution titrée. La courbe présente un saut de repéré par un point d’inflexion qui correspond au point d’équivalence et autour duquel la courbe est symétrique.

Deux méthodes permettent de trouver la position du point .

ALa méthode des tangentes


 On trace une tangente à la courbe avant le saut de . Puis on trace , parallèle à et tangente à la courbe après le saut de .

 On construit le segment perpendiculaire à et à , puis la médiatrice de ce segment. Cette médiatrice coupe la courbe au point d’abscisse .

BLa courbe dérivée


Le saut de à l’équivalence correspond à une pente maximale de la courbe donc à un extremum de la courbe dérivée. Cet extremum (ici un maximum) repère le point d’abscisse .

À partir de la détermination de , on déduit la concentration de la solution à titrer.

2Titrage colorimétrique

 Un indicateur coloré est un couple noté dont les formes acide et basique ont des couleurs différentes.

 On appelle zone de virage l’intervalle de pour lequel la couleur de l’indicateur est la superposition des deux teintes. Cette zone se situe environ entre pH = pKA – 1 et pH = pKA+ 1.


 L’indicateur coloré choisi pour suivre un titrage acidobasique doit :

  • être introduit en très petite quantité (quelques gouttes) car c’est un couple acide/base qui pourrait perturber la réaction étudiée ;
  • avoir sa zone de virage contenue dans le saut de de la réaction étudiée.

 Lors du titrage, avec le bon indicateur, on doit observer ainsi le virage à la goutte près.

Méthode


Exploiter une courbe de titrage

On dose d’une solution d’acide éthanoïque par une solution de soude de concentration

.

L’équation du dosage est :

1. Déterminer les coordonnées du point équivalent.

2. Justifier la valeur du .

Solution

1. L’extremum de la courbe dérivée permet de déterminer . Pour , on lit .

2. À l’équivalence, les deux réactifs sont limitants, la solution contient l’ion éthanoate, espèce basique, ce qui explique la valeur du supérieure à 7. Il s’agit d’un dosage d’un acide faible, puisque l’on retrouve une solution de sa base conjuguée à l’équivalence.

>>