Faut-il s’endetter ? Comment gérer sa trésorerie ?

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle STMG | Thème(s) : Faut-il s’endetter ? Comment gérer la trésorerie pour faire face à ses engagements ?

Faut-il s’endetter ? Comment gérer sa trésorerie ?

Une bonne gestion de la trésorerie assure l’équilibre d’une entreprise. Quels sont les différents modes de financement dont dispose l’entreprise ? Comment établir et analyser un budget de trésorerie ?

1Les différents modes de financement


Il existe des modes de financement à la fois internes et externes.

Financements internes : il s’agit de l’autofinancement de l’entreprise et des apports personnels des associés en compte courant.

Financements externes : il s’agit des emprunts bancaires et des augmentations de capital.

Le choix de financement dépend de la situation de l’entreprise. Est-elle trop endettée pour faire appel aux banques ? Les associés sont-ils prêts à réinjecter de l’argent ? Les réserves sont-elles suffisantes pour s’autofinancer ? Quelle solution représente le moindre coût ?

2Le budget de trésorerie


À savoir

Dans les budgets, il faut en priorité se poser les questions suivantes :

• À quel moment doit-on payer ?

• À quel moment va-t-on être payé ?

Le budget de trésorerie ne s’intéresse pas aux charges et aux produits mais aux sommes encaissées et aux sommes décaissées afin de déterminer la trésorerie des mois à venir.

Pour réaliser le budget de trésorerie, on réalise au préalable trois ­budgets : le budget de TVA, le budget des décaissements et le budget des encaissements.

Cas pratique

Réaliser un budget de trésorerie

Énoncé

La SARL Susic désire connaître sa trésorerie prévisionnelle pour le premier trimestre de l’année N. Vous devez réaliser le budget de trésorerie pour cette période.

À la fin de l’année N, on a des dettes auprès des fournisseurs pour 4 000 € TTC (règlement total en janvier) et des créances clients pour 8 000 € TTC (encaissement intégral en janvier). Le 20/01/N, on devra payer 1 500 € de TVA au titre de décembre et 2 000 € de charges sociales du mois de décembre.

Ventes TTC (TVA à 20 %) : 18 000 € en janvier, 14 400 € en février et 15 600 € en mars. Les clients paient 50 % au comptant et 50 % à 30 jours.

Achats TTC (TVA à 20 %) : 8 400 € en janvier, 12 000 € en février et 9 600 € en mars. On paie les fournisseurs pour 80 % au comptant et pour 20 % à 30 jours.

Autres renseignements : acquisition d’une machine pour 12 000 € TTC (TVA de 2000€) le paiement aura lieu en mars pour 80 % et les 20 % restant en avril.

Les salaires de 4 000 € sont payés le 28 du mois. Les charges sociales de 1 600 € sont payées le 15 du mois suivant. Le 10/01, on a obtenu un emprunt de 8 000 €. La trésorerie de départ est de 5 000 €.

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_38

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_37

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_36

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_35

Comment améliorer sa trésorerie ?

On peut réduire les délais clients et augmenter les délais fournisseurs. On peut aussi céder des VMP si on en possède. Dans tous les cas, si on est contraint de recourir à un découvert bancaire, le taux sera très élevé.

La trésorerie de la SARL Susic sera déficitaire à la fin du mois de mars pour 1 180 €. Ce problème est lié à l’acquisition de la machine Pour éviter cette trésorerie déficitaire, il faudrait obtenir un emprunt supérieur à 8 000 € ou étaler le paiement de cette machine.

3Les états prévisionnels

A Le compte de résultat prévisionnel


Il s’agit d’un compte de résultat prévisionnel d’exploitation (pas d’éléments financiers ou exceptionnels). Les charges et les produits d’exploitation de la période (ici le second trimestre de l’année N) sont pris en compte sans se préoccuper des décaissements ou des encaissements. Les sommes à calculer sont HT et non pas TTC.

Pour établir ce compte de résultat, il faut se servir des budgets et éventuellement des renseignements de l’énoncé.

En reprenant l’exercice précédent, on peut obtenir le compte de résultat prévisionnel suivant (on suppose que les amortissements pour le second trimestre sont de 200 €).

Compte de résultat prévisionnel SARL Susic 2nd trimestre N

12934_Eco_05_stdi

B Le bilan prévisionnel


Il s’agit d’un bilan prévisionnel à la fin de la période qui a été étudiée lors de la construction des budgets. L’objectif est de savoir ce que possède l’entreprise à cette date et quelles sont ses ressources.

Pour établir ce bilan prévisionnel, il faut se servir des budgets, des renseignements figurant dans le bilan de départ et/ou des renseignements fournis par l’énoncé.

Si on reprend le bilan à la fin de l’année précédente, les budgets et quelques renseignements, on peut établir le bilan prévisionnel à la fin du 1er trimestre.

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_39

Au terme du 2nd trimestre, le niveau des stocks est de 400 € et les réserves sont désormais de 10 000 €.

Bilan de la SARL Susic à la fin du 2nd trimestre

12934_Eco_06_stdi