Gérer les ressources énergétiques et le changement climatique

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : La planète Terre, l’environnement et l’action humaine


Comment l’exploitation des ressources énergétiques par l’Homme influence-t-elle le climat ? Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

RAPPELS DE COURS

1 Les ressources naturelles énergétiques

 Le pétrole, le gaz et le charbon sont des sources d’énergie fossiles. Ils représentent 80 % de la production d’énergie mondiale. Ils sont non renouvelables à l’échelle humaine et leurs stocks sont limités. Pourtant, nos besoins en énergie sont croissants.

 Les énergies solaire, hydraulique, éolienne et géothermique, ainsi que la biomasse, sont renouvelables mais ne représentent que 20 % de la production.

2 Une gestion durable pour préserver le climat

A Le réchauffement climatique

 L’étude des climats passés montre que la variation du taux de CO2 a une influence sur le climat.

 Depuis le début de l’ère industrielle, en 1750, les rejets de CO2 dus à l’utilisation des sources d’énergie fossiles et à la déforestation augmentent.

 Ils provoquent un réchauffement de l’atmosphère et une diminution des quantités de glace générant une augmentation des phénomènes climatiques extrêmes.

B Les actions de l’Homme face au réchauffement

 Scientifiques et politiques doivent trouver des solutions pour maintenir le réchauffement à moins de 2 °C.

 Il s’agit de mesures d’atténuation : transition vers les énergies renouvelables, qui rejettent moins de CO2, et captation du CO2 émis.

mot clé L’adaptation aux changements climatiques constitue un ensemble de mesures permettant de réduire la vulnérabilité des populations.

 Par ailleurs, l’adaptation aux changements climatiques contribuera à éviter des conséquences dramatiques (sécheresse, famine, réfugiés climatiques). Par exemple, la surélévation des habitations en zones côtières permettra de faire face à la montée du niveau marin.

DOCUMENT CLÉ

L’effet de serre accentué par l’Homme

02907_F21_01

 Si tout le rayonnement infrarouge issu du sol chauffé par les rayons solaires était renvoyé vers l’espace, la température moyenne sur Terre serait de – 18 °C, or elle est de + 15 °C.

 En effet, la rayonnement infrarouge est retenu par des gaz à effet de serre, ou GES, naturels (vapeur d’eau et CO2 principalement) et réchauffe la Terre.

 L’augmentation actuelle de la température moyenne est due au rejet excessif de GES anthropiques (d’origine humaine), ce qui amplifie l’effet de serre naturel. Ces gaz sont le dioxyde de carbone (CO2) pour 70 %, le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), l’ozone et les gaz fluorés.