Gouvernance économique mondiale et mondialisation depuis les années 1990

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Gouverner à l'échelle mondiale : une gouvernance économique depuis 1975
Corpus Corpus 1
Gouvernance économique mondiale et mondialisation depuis?les?années?1990

FB_Bac_98614_HgeT_S_027

27

63

5

En quoi l’intensification des échanges à l’échelle planétaire rend-elle une gouvernance économique mondiale à la fois de plus en plus difficile
et nécessaire??

1Une gouvernance qui stimule la mondialisation

? L’ouverture aux échanges de nouveaux pays (Russie et Europe de l’Est, Chine) est à l’origine d’une nouvelle phase de la mondialisation. En 1995, l’Organisation mondiale du commerce (omc) succède augatt. Elle veille à la libre concurrence et peut infliger des amendes aux pays qui en faussent le jeu.

? En 2001, à Doha, 145?pays se mettent d’accord pour engager des discussions sur un nouvel abaissement des tarifs douaniers et la suppression des subventions aux exportations agricoles.

? La mondialisation des échanges s’intensifie grâce à la révolution des technologies de communication (Internet) et des transports maritimes (conteneurisation).

2Le recul de la régulation publique à?l’origine?de?nouvelles?crises

ADe nouvelles crises économiques…

? La «?nouvelle économie?» (télécommunications et informatique) génère une croissance spectaculaire aux États-Unis. Mais elle entraîne aussi une spéculation boursière, qui aboutit en mars?2000 au krach du Nasdaq, indice boursier des entreprises de haute
technologie.

? En 2008, la crise dessubprimes aux États-Unis plonge le monde dans une crise de confiance. La pénurie des prêts accordés aux entreprises et aux ménages paralyse l’économie mondiale.

B… nécessitant l’intervention des États

? Les États européens, profondément endettés, notamment la Grèce, traversent une crise monétaire grave à partir de mai?2010. Les agences de notation, qui évaluent leur capacité à faire face à leurs créances, acquièrent un rôle prépondérant.

? Néanmoins, pour éviter la faillite, banques et entreprises font appel aux États, rappelant ainsi l’importance de l’intervention publique dans l’économie.

3Une gouvernance économique mondiale dans l’impasse??

Plusieurs pistes sont explorées pour résoudre la contradiction entre une économie organisée au niveau mondial et des pouvoirs politiques généralement limités à un État.

AUne gouvernance internationale…

? Les institutions internationales soutiennent la mise en place d’une gouvernance associant États, ong, entreprises transnationales, experts scientifiques, etc. (ex.?: conférences sur le changement climatique).

? Mais le rôle le plus important revient désormais au g20. Ce groupement de 20?pays concentre 90?% du pib mondial et les deux tiers des échanges mondiaux. Ses membres manifestent la volonté de contrôler et d’agir sur certains acteurs des marchés financiers.


 

citation «?[…]?la?gouvernance doit assurer le leadership, incarner une vision, insuffler l’énergie politique et la motivation nécessaires.?» P.?Lamy, 2009

B… de plus en plus contestée

? Une «?mauvaise gouvernance mondiale?» est de plus en plus dénoncée?: le mouvement altermondialiste manifeste contre l’omc, le g20 ou le fmi, et réclame l’instauration d’une taxe sur les transactions financières, ainsi qu’une redéfinition des normes de fonctionnement de la mondialisation.

? Bien que l’idée d’une plus grande régulation de l’économie mondiale progresse depuis la crise de 2008, les divergences restent profondes sur son étendue et ses modalités de fonctionnement.

Conclure

Pour stabiliser l’économie mondiale, les États tentent de?faire entendre leur voix face aux marchés financiers et aux firmes transnationales. Ils parviennent à édicter quelques règles pour «?mieux gouverner?» le monde. Cependant, une?gouvernance durable, juste et associant tous?les acteurs, ne semble pas encore d’actualité.

>