Guernica, Pablo Picasso (1937)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 3e | Thème(s) : 1910-1945 : L’art entre propagande et libertés
 

Présentez Guernica de Pablo Picasso : évoquez son contexte de création, puis décrivez l’œuvre elle-même avant d’en donner une interprétation personnelle.

05275_FB_EO_F51

Pablo Picasso, Guernica, 1937. Musée Reina Sofía, Madrid. Huile sur toile. Dim. : 3,51 × 7,82 m.

1 Situer l’œuvre

A Pablo Picasso

 Pablo Picasso (1881-1973) est né à Barcelone et habite en France à partir de 1904. Ses premières œuvres correspondent à une « période bleue » puis une « période rose ».

 Il est avec Braque et Léger à l’origine de la révolution du cubisme. Les peintres cubistes peignent les objets et les figures de manière fragmentée, en une multiplicité de facettes.

B Le bombardement de Guernica

INFO C’est pour tester leur technique et leur matériel de guerre que les nazis bombardent les civils, incendiant 70 % de la ville et tuant 1654 personnes.

 Le 26 avril 1937, Picasso est frappé d’horreur en apprenant le bombardement du village de Guernica par la légion nazie Condor, pendant la guerre civile espagnole.

 Le tableau est exposé dans le pavillon républicain de l’Exposition internationale de Paris en 1937.

2 Observer et analyser l’œuvre

A Une toile monumentale

Guernica est une huile sur toile où le noir, le blanc et le gris dominent. La toile, haute de 3,51 m et longue de 7,82 m, représente des personnages torturés, blessés, désespérés.

B La composition et les personnages

 La composition du tableau, ensemble chaotique de formes symboliques, géométriques et fragmentées, correspond à l’esthétique cubiste : Picasso montre toutes les facettes de chaque personnage à plat, comme s’il dépliait un cube.

 Tous les personnages ont la bouche ouverte et regardent vers le ciel d’où sont tombées les bombes.

 Au premier plan, un homme est démembré, décapité. Sur la gauche, une femme tient un enfant. Sur la droite, un homme lève les bras vers le ciel. Au milieu se dresse la tête d’un cheval blessé.

3 Interpréter l’œuvre

 Cette œuvre bouleverse par la douleur et la violence qui s’en dégagent.

 Elle frappe la mémoire collective par les figures symboliques qu’elle contient (Pietà, taureau, colombe) et le rappel d’autres œuvres fameuses, comme Tres de Mayo de Goya.

INFO Tres de Mayo de Goya commémore l’exécution de 400 prisonniers espagnols par les soldats de Napoléon en 1808.

 Plus qu’une peinture historique, ce tableau est une allégorie, illustrant, au-delà du drame de Guernica, l’horreur de toutes les guerres.

Pour ouvrir et conclure

Dans les années 1930, de nombreux artistes se mobilisent contre le fascisme qui s’étend en Europe. Certains vont jusqu’à s’engager dans les Brigades internationales, comme le peintre André Masson qui dessine leur fanion.

Dans Pour qui sonne le glas (1940), Ernest Hemingway (1899-1961) s’inspire de son expérience de correspondant de guerre américain pendant la guerre d’Espagne.

Robert Capa (1913-1954), reporter, photographie la guerre d’Espagne. Son cliché d’un républicain fauché par une balle est devenu mythique : bit.ly/Oral3e_p108