Intégration, conflit, changement social

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle ES | Thème(s) : Intégration, conflit, changement social
Corpus - | Corpus - 2 Recap
 
Intégration, conflit, changement social

FB_Bac_98606_SesT_ES_041

41

Récap’ express

Le schéma à mémoriser

Les nouveaux mouvements sociaux


Les dates clés

La législation française du travail


1864


Reconnaissance du droit de grève


1884


Reconnaissance légale du syndicalisme


1906


Instauration du repos hebdomadaire obligatoire


1936


Accords de Matignon


1945


Ordonnances sur les comités d’entreprise, la Sécurité sociale, loi sur les délégués du personnel


1950


Instauration du smig, devenu smic en 1969


1968


Accords de Grenelle et reconnaissance légale des syndicats dans l’entreprise


1982


Lois Auroux


1998


Lois sur la semaine de 35 heures

Les définitions

Intégration et solidarité sociale

cohésion sociale : état d’une société dont les membres sont unis par des valeurs et/ou des règles de vie communes.

solidarité mécanique : caractéristique des sociétés primitives (ressemblance entre les individus et forte conscience collective).

solidarité organique : caractéristique des sociétés modernes (individus complémentaires et solidaires).

nouveaux mouvements sociaux (nms) : luttes collectives dont les caractéristiques diffèrent des conflits du travail.

Conflits sociaux

conflit social : blocage des relations entre acteurs sociaux, dont l’enjeu concerne la collectivité toute entière.

conflit du travail : conflit qui oppose employeurs et salariés et qui porte sur l’amélioration des salaires, des conditions de travail et/ou du droit du travail.

conflit corporatiste : conflit qui cherche à défendre des intérêts d’une profession au détriment des autres.

pathologie de l’intégration : inadaptation de l’individu à son milieu.

formes pathologiques de la division du travail : formes pathologiques de la solidarité organique.

régulation des conflits : instauration de règles par des instances et des procédures qui pacifient les conflits.

résistance aux changements : réticence à modifier les comportements, représentations ou idées pour des raisons autres que personnelles.

paradoxe d’Olson : l’individu rationnel n’a pas intérêt à participer à l’action collective car le calcul coûts/avantages l’en dissuade.

syndicat : groupement professionnel ayant pour objet la défense matérielle de ses membres.

taux de syndicalisation : (nombre d’adhérents à un syndicat / nombre de salariés) × 100.

>