L’analyse des coûts et la prise de décision : les coûts complets

Merci !

Fiches
Classe(s) : Tle STMG | Thème(s) : Qu’apporte l’analyse des coûts à la prise de décision ?

L’analyse des coûts et la prise de décision : les coûts complets

Le calcul des coûts complets sur une période, sur une commande ou un produit permet de mesurer l’impact sur le résultat de l’entreprise. Maîtriser l’analyse des coûts complets est indispensable afin de prendre des décisions pour la bonne marche de l’entreprise.

1Le principe des coûts complets


La méthode des coûts complets consiste à calculer le coût de revient d’une commande ou d’un produit sur une période. Cette méthode se base sur la distinction entre les charges directes et les charges indirectes :

charges directes : charges affectées directement au coût d’un produit ;

charges indirectes : ces charges ne sont pas liées directement à un produit ou à une activité de l’entreprise. Elles concernent plusieurs produits ou plusieurs services. Il faut les retraiter dans un tableau d’analyse.

2Comment réaliser un coût complet ?


Coût d’achat : il permet de connaître le coût réel des matières premières en incluant les charges indirectes d’approvisionnement.

Coût de production : il permet de connaître le coût de la fabrication des produits au moment où ils sortent des chaînes de production.

Coût de revient : il permet de connaître le coût total des produits vendus en incorporant les coûts hors production.

Cas pratique

Calculer un coût complet

Énoncé

La SA POMAMOUR fabrique des compotes et elle se demande si sa production du mois de septembre lui a permis de réaliser un bénéfice. Elle vous demande de vérifier si cette production est bénéficiaire à l’aide des documents suivants.

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_25

• Achats de pommes pour le mois de septembre : 50 000 kg à 0,80 € le kg.

• Ventes de pots de compote pour le mois de septembre 50 000 pots à 2,20 € l’unité.

• Stocks au 1er septembre : 1 000 kg de pommes pour un total de 1 900€ et 5 000 pots de compote pour un total de 5 700 €.

• Production du mois : 55 000 pots qui ont nécessité 50 000 kg de pommes et 50 000 pots vides (0,10 € le pot).

– utilisation de 300 heures de main-d’œuvre à l’atelier cuisson et de 1 500 heures à l’atelier conditionnement ;

– le prix d’une heure de main-d’œuvre est de 15 € et dans l’atelier cuisson, on a utilisé 1 000 heures machine.

Corrigé

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_24

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_23

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_22

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_21

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_20

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_19

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_18

Ce cas pratique permet de constater que pour le mois de septembre, la fabrication et la vente de 50 000 pots de compote a dégagé un résultat bénéficiaire de 29 000 €, soit 0,58 € par pot de compote.

3Mesurer l’impact d’éventuelles modifications


Des changements dans le prix des différentes matières, dans le nombre d’heures de travail ou dans les unités d’œuvre choisies peuvent avoir un impact important sur le calcul des coûts complets.

Pour ce type de calcul, l’idéal est d’utiliser un logiciel tableur afin de vérifier rapidement l’impact des changements proposés.

Exemple

Évaluer l’impact d’un changement de coût

En reprenant le cas pratique, on avance les suppositions suivantes :

– le prix du kg pommes va passer à 1 € ;

– un nouveau fournisseur propose des pots vides à 0,07 € le pot ;

– une meilleure utilisation de la chaîne de production de l’atelier conditionnement permettrait d’utiliser seulement 1 400 heures de main-d’œuvre.

Déterminez si ces changements ont un impact positif ou négatif pour l’organisation.

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_17

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_16

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_15

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_14

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_13

PB_9782216129348_T_STMG_05_Compta_Tab_12

– Le coût de production est désormais de 1,68 € par pot.

– Avec ces modifications, la fabrication d’un pot nous revient à 1,73 € contre 1,62 auparavant.

Conclusion : ces changements vont avoir un impact négatif sur l’entreprise car son coût de revient est en augmentation et comme son prix de vente reste inchangé, le résultat obtenu est moins important que dans la situation initiale.