L’apocope

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re S - Tle S - 1re ES - Tle ES - 1re L - Tle L - 1re ST2S - Tle ST2S ... | Thème(s) : Le groupe nominal


L’apocope correspond à la suppression de la voyelle ou de la syllabe finale de certains mots quand ils sont placés devant un nom, un adjectif ou un adverbe. Les mots soumis à l’apocope ne sont pas nombreux : il faut les connaître.

1 Cas de déterminants et adjectifs en -o

Certains déterminants et adjectifs perdent leur o final devant un nom masculin singulier.

alguno algún tiempo (un certain temps)

bueno un buen chico (un bon garçon)

malo un mal día (un mauvais jour)

ninguno ningún alumno (aucun élève)

primero el primer ejemplo (le premier exemple)

tercero el tercer texto (le troisième texte)

uno un párrafo (un paragraphe)

2 D’autres mots soumis à l’apocope

Cualquier / cualquiera (n’importe quel / n’importe quelle)

Cualquiera devient cualquier devant un nom masculin singulier.

cualquier día : n’importe quel jour

L’apocope de cualquiera est facultative devant un nom féminin singulier.

en cualquier / cualquiera situación

dans n’importe quelle situation

Devant otro ou otra, cualquiera s’apocope toujours.

cualquier otro : n’importe quel autre

cualquier otra : n’importe quelle autre

Remarque Placé après le nom, cualquiera ne s’apocope jamais et signifie « quelconque ».

Es un libro cualquiera. C’est un livre quelconque.

L’adjectif grande devient gran devant un nom masculin ou féminin singulier.

un gran ruido : un grand bruit

la gran ciudad : la grande ville

Le nom santo devient généralement san devant le nom d’un saint.

san Juan, san José, san Pedro

saint Jean, saint Joseph, saint Pierre

Mais il reste santo si le nom du saint commence par do ou to.

santo Domingo, santo Tomás

saint Domingue, saint Thomas

L’adjectif numéral ciento devient cien devant un nom masculin ou féminin pluriel et devant un nombre qu’il multiplie.

cien años de soledad : cent ans de solitude

cien mil leguas : cent mille lieues

el cien por cien : cent pour cent

L’adverbe tanto s’apocope s’il est placé devant un adjectif (quels que soient le genre et le nombre) ou un adverbe.

tan honrado como tú : aussi honnête que toi

L’exclamatif cuanto devient cuán s’il est placé devant un adjectif (quels que soient le genre et le nombre).

¡Cuán elegante está! Comme il est élégant !

Cependant, il est peu utilisé : on lui préfère l’exclamatif qué.

¡Qué elegante está!

 Quand reciente a le sens de « nouveau(x)/nouvelle(s) » il devient recién devant un participe passé, quels que soient le genre et le nombre.

un recién nacido : un nouveau né

la recién casada : la nouvelle mariée

los recién venidos : les nouveaux venus