L'appareil sexuel femelle adulte

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Corps humain : de la fécondation à la puberté


La fécondation et le développement de l’embryon se déroulent dans les organes de l’appareil sexuel femelle. Les ovaires assurent l’ovulation et la production des hormones sexuelles.

I Le fonctionnement de l’appareil sexuel femelle

Une fois le sperme déposé dans le vagin, les spermatozoïdes franchissent le col de l’utérus, puis rejoignent les trompes. Si un ovocyte a été libéré par un ovaire, la fécondation a lieu dans l’une des trompes. L’embryon rejoint alors la muqueuse utérine où il s’implante, puis se développe (voir mémo visuel).

À l’inverse des organes masculins, les organes féminins fonctionnent de manière cyclique. Un cycle, d’une durée moyenne de 28 jours, débute par des règles.

II La structure et le fonctionnement des ovaires

Les ovaires contiennent divers follicules (doc).

05221_C07_F20_01

Doc Évolution des follicules dans un ovaire

Mot clé

Follicule : structure constituée de petites cellules (cellules folliculaires) entourant l’ovocyte.

Durant la phase folliculaire (du jour 1 au jour 14), quelques follicules primaires grossissent et l’un d’eux devient mûr. Le follicule mûr expulse un ovocyte dans l’une des deux trompes au 14e jour : c’est l’ovulation.

Durant la phase lutéale (jours 14 à 28), le follicule qui a émis l’ovocyte se transforme en corps jaune, qui dégénère en fin de cycle s’il n’y a pas eu fécondation.

Les cellules folliculaires produisent des œstrogènes, responsables de l’apparition des caractères sexuels secondaires féminins. Le corps jaune produit aussi des œstrogènes ainsi qu’une autre hormone féminine : la progestérone.

L’utérus est l’un des organes cibles de ces hormones. Les œstrogènes stimulent l’épaississement de la muqueuse utérine, la progestérone est responsable de sa vascularisation. Ces modifications préparent la muqueuse à l’implantation d’un embryon. La chute de la progestérone en fin de cycle déclenche les règles.

Méthode

Réaliser un schéma fonctionnel

Ovaires et utérus sont des organes qui interagissent via l’action d’hormones. Les œstrogènes et la progestérone agissent notamment sur la glaire cervicale. C’est une sécrétion du col de l’utérus composée de filaments enchevêtrés, dont les mailles sont plus ou moins resserrées selon le moment du cycle. La progestérone resserre les mailles, les œstrogènes ont l’action inverse.

Réaliser un schéma fonctionnel illustrant les relations existant entre les ovaires et l’utérus.

Doc 1 Aspect de la glaire cervicale à deux moments du cycle

a. Durant la plus grande partie du cycle. b. Période proche de l’ovulation.

  

05221_C07_F20_02

05221_C07_F20_03

Conseils

Étape 1 Distinguer l’organe producteur d’hormones et l’organe cible.

Étape 2 Pour chaque organe, identifier les différentes parties ou les différents types de cellules qui les composent. Les représenter dans des cadres intérieurs.

Étape 3 Représenter les actions des hormones par des flèches.

Étape 4 Donner un titre au schéma.

Solution

Doc 2 Schéma représentant les relations entre ovaires et utérus

05221_C07_F20_04

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.